fbpx

FATHIA YOUSSOUF : « UNE GÉNÉRATION PLUS OUVERTE. »

FATHIA YOUSSOUF

À 14 ans, cette fille d’ingénieurs est à l’affiche du buzzé Mignonnes.

Pour ton premier film, tu incarnes une fille de 11 ans qui, pour s’intégrer au groupe « Les Mignonnes » du titre, s’affiche trop sur la toile. Les réseaux sociaux, c’est dangereux ? 
Fathia Youssouf : Comme la plupart de ceux de ma génération, je les utilise beaucoup… Mais, en revanche, je fais la différence entre ce que j’y affiche ou pas !

Comment concilies-tu collège et cinéma ?
À part pendant le tournage, où j’ai arrêté les cours pendant deux mois, j’essaye de garder le cinéma pour le week-end ou le mercredi.

Et comment imagines-tu le cinéma d’après ?
La génération qui arrive est plus ouverte que celle d’avant : on va voir plus de profils atypiques et originaux. Et c’est une bonne chose ! Ça veut dire que chacun pourra se retrouver dans le cinéma et y voir des personnes qui lui ressemblent. 

Des projets en cours ?
Pas pour le moment. Mais cette première expérience au cinéma a été positive. 

Mignonnes de Mouna Doucouré, sur Canal VOD et Arte Boutique


Entretien : Greg Kozo
Photo : Emma Birski