fbpx

MELISSA GUERS : « ON TOMBE ET ON SE RELÈVE ! »

melissa guers

L’ex-gymnaste est la révélation de La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier. 

La Fille au bracelet est ton premier rôle au cinéma. Tu définirais ça comment, être comédienne ?
Melissa Guers : Créatrice d’émotions ? (Elle rit.)

Tu as été gymnaste de haut niveau. Qu’ont en commun ce métier et celui d’actrice ?
Quand on est gymnaste, on tombe et on se relève, quand on est actrice, on refait les prises. Sans oublier la recherche de la perfection, de la beauté…

Tes prochains rôles ?
Ce sera avec Laure Calamy, on joue des prostituées, dans Une femme du monde de Cécile Ducrocq.

On est en attente de la réouverture des salles. Comment imagines-tu le cinéma d’après ?
Rempli de la nouvelle génération, avec plus de diversité, plus de parité. Plus créatif, plus extravagant !

Et ta place, dans ce « cinéma d’après » ?
Ça, c’est l’avenir qui nous le dira ! (Elle rit une dernière fois.)

La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier


Entretien Laurence Remila
Photo : Emma Birski