FRÉDÉRIC BEIGBEDER, DJ-ROMANCIER

frederic beigbeder

« GOT TIL IT’S GONE » (1997) JANET JACKSON


Le sample de Joni Mitchell est sublime. Les paroles sont hyper urgentes. En gros, les lyrics disent que « tu ne sais pas la valeur de ce que tu as tant que tu ne l’as pas perdu ». Ce triste constat est véridique sur le plan romantique mais aussi sociétal. Et puis en dehors du fond, il y a la forme : je n’oublierai jamais que la petite sœur de Michael a montré ses seins au Super Bowl, ni sa voix sucrée comme un Sundae de chez McDo, et derrière frappe le meilleur slow beat de l’histoire de la pop depuis « Sexual healing » de Marvin Gaye. Quant au clip, oh mon Dieu : la classe absolue des sapeurs revendiquant leur identité. »