LE NOUVEAU TOLKIEN : « CE QUE JE CHERCHE QUAND JE LIS : DE L’ÉVASION »

joffrey lebourg

Joffrey Lebourg, jeune auteur de 24 ans passionné par l’imaginaire, plonge ses lecteurs au cœur d’un univers fantastique avec son dernier livre Le Réveil d’Entropia. 

Le Réveil d’Entropia est le premier tome de votre saga Les Sept Reliques. Quelle est la quête de l’héroïne ? 
Joffrey Lebourg : L’Alchimia, le monde que j’ai cartographié, est un monde qui vit dans une paix relative. Il y a une grande fracture entre l’aristocratie et les roturiers, qui sous-entend que si la situation s’envenime, elle pourra mener à une révolution. Un prince-démon qui, 3000 ans plus tôt avait tenté de conquérir cette planète mais avait été vaincu et enfermé, est en passe de revenir. Cordélia doit l’empêcher de se libérer. Le seul moyen est de retrouver, dans les temps, les sept reliques divines qui sont dispersées tout autour du monde. 


Comment avez-vous créé le personnage de Cordélia ?
Initialement, c’était un personnage masculin. Il a été rétrogradé au rang de compagnon de Cordélia et apparaîtra dans le tome 2. En faisant les premières esquisses de cartes, j’ai pensé qu’il serait plus pertinent de choisir une femme. Cordélia a le teint mate et est originaire de Perse, pour faire un parallèle avec notre monde. J’essaye de faire des personnages qui sont plutôt féministes et qui ne sont pas des caricatures. 






Lorsque vous écrivez vos romans, que souhaitez-vous communiquer à vos lecteurs ? 
Principalement ce que je cherche quand je lis : de l’évasion. Pour ne plus être coincé dans cette réalité ennuyeuse pendant au moins un temps. Et arriver à s’évader dans des univers très riches en magie, en aventure, où les gentils peuvent aussi gagner. J’y intègre une pointe d’humour quand je le peux. 

Le Réveil d’Entropia (Des auteurs Des livres), 372 page, 19,90 €


Entretien & Photo Gabrielle Langevin