fbpx

LE FIGHT CLUB DES VIEUX EST-IL UN TRUC DE JEUNES ?

FRANCHIN-DON technikart

Vous êtes jeunes, vous êtes beaux, le 1er long métrage de Franchin Don, explose tous les codes du film générationnel en montrant des bastons de vieillards pour le cash ! Un film coup de poing qui ne va laisser personne indemne.
Même ta grand-mère…

Vingt ans, presque jour pour jour, après la sortie mondiale de Fight Club (David Fincher), le célèbre film sur les clubs de combats clandestins (avec Brad Pitt et Edward Norton), Vous êtes jeunes, vous êtes beaux, premier long-métrage de Franchin Don sur les bastons de vieux rémunérées (avec Gérard Dar- mon, Josiane Balasko, Denis Lavant, Patrick Bou- chitey, etc), peut-il faire toute la différence? Dans un pays où près du quart de la population a plus de 60 ans (et un autre quart moins de 20 ans*), obsédé par le naufrage funeste de ses Ehpads et son inter- minable réforme des retraites, jamais la vieillesse et son lent cortège de silhouettes pliées vers la mort, n’avaient été filmés avec autant de justesse (et sans aucun filtre). Chairs flasques, peaux qui tombent, hanches qui se font la malle, gestes malhabiles et petits poings fragiles, perdus dans les airs, on y voit le bal tragique et grotesque de retraités forcés de par- ticiper à des matchs illégaux de boxe pieds-poings (parfois, jusqu’à la mort) pour améliorer l’ordinaire ou s’acheter une nouvelle jeunesse à crédit (mais pas pour longtemps).

 MICHAEL MANN SOUS LA PLUIE 

Exit les comédies ensoleillées sur le 3ème âge (Les vieux fourneaux, Last Vegas) et les braquages de papys tonitruants (Gentlemen Cambrioleurs) ! Au revoir les drames bourgeois sur Alzheimer (Amour, Du miel plein la tête) et les problèmes de prostate (Youth)…
Vous êtes jeunes, vous êtes beaux montre une vieillesse française larguée, piétinée, méprisée, paupérisée, oubliée de tous dans la lumière froide d’un après-midi d’hiver à Villeneuve-la-Garenne ou Asnières-sur-Seine (les lieux de tournage du film en lumière naturelle). C’est sinistre et grandiose comme du Michael Mann sous la pluie, après un bol de Chicoré Jacques Vabre… A bord, Gérard Darmon, magnifique en vieux lynx blessé (et condamné), les seins qui flanchent et la ligne des rides filmée comme la carte des Climats de Bourgogne, Josiane Balasko sans fard, renversante, les paupières lourdes et la chair lestée par les années, qui s’accroche comme à une bouée au corps de son amant (et à ses derniers jours de vie), Denis Lavant, maléfique, mystique et ravagé façon Malraux sous champignons, en Mandrake flippant de la WBA des croulants, Patrick Bouchitey, au sommet de sa forme, toujours malsain, douteux et glissant, les dents jaunes comme du Ricard, shooté au viagra et aux hôtesses de bar, retombant en enfance sur le ring des boxeurs vermeil, avant d’y laisser sa peau au premier signe de faiblesse…

patrick bouchitey technikart
LA PREMIÈRE RÈGLE… Patrick Bouchitey, alias Aldo, dans Vous êtes jeunes, vous êtes beaux. Sa passion du Viagra, de la coke et du Champagne lui coûtera son dernier combat…

 SCÈNE DE SEXE 

Derrière la caméra, le réalisateur et photographe chinois Franchin Don (André, dans la série Portraits 2013-2016, photo article), débarqué à Lyon pour des études de cinéma en 2003 (l’année de la canicule) qui signe là un grand film de vieux – adapté du roman A nos pères (Ed. Inculte) de Tarik Noui – dont on n’a pas fini de parler chez les plus jeunes. « L’histoire de Tarik Noui est d’une force cinématographique incroyable », explique le nouveau Zhang Yimou des vieux de la vieille. « Je n’ai eu aucun mal à convaincre Josiane Balasko et Gérard Darmon de les filmer brut, sans filtrage, ni diffuseur. Ils étaient tellement motivés qu’ils ont voulu tourner la scène de sexe tout de suite », ajoute Franchin Don, qui avoue s’être largement inspiré des bagarres de vieux sur Youtube, pour mettre en scène le désordre efféminé de certaines scènes de combats. Ancien chef opérateur dans la pub en Chine et coproducteur du film (avec David Kodsi de Kien Films et Albrecht Gerlach d’Alta Medias), le réalisateur a également réussi à entraîner l’ex- présentateur du Petit Journal (Canal Plus), Cyrille Eldin, excellent en patron de boîte de nuit mafieux, et le comédien Winterhalter (un habitué des séries de gendarmes), redoutable en rabatteur de vieux, dans son étonnant Creed de grabataires des Hauts-de-Seine. En 1999, Edward Norton et Brad Pitt (alias Tyler Durden) se fou- taient sur la gueule pour se sentir vivants (au milieu d’un océan d’accessoires Ikéa). Aujourd’hui, Gérard Darmon (alias Lucius) doit balancer des manchettes pour trouver une bonne place en Maison de Re- traite…

*Sources : Insee
http://franchindon.com
Vous êtes jeunes, vous êtes beaux de Franchin Don.
En salles le 2 Octobre 2019…

Olivier Malnuit