10 CONCERTS À NE PAS RATER POUR LA FÊTE DE LA MUSIQUE

L’anniv’ avec le ministre au Palais Royal (le coup de coeur Tech)

Pour fêter les quarante ans de la fête de la musique, le ministère de la Culture propose une programmation aussi variée qu’une collec’ de vinyls de Damon Albarn. Le rappeur Sopico démarre pour la scène urbaine émergente, Zaho de Sagazan pour la touche électro poursuit et pour les plus intellos, on enchaîne avec des interprétations d’œuvres de Maurice Ravel et Camille Saint-Saëns. Puis on repart avec du groove avec Anne Paceo, batteuse, compositrice, et Julien Clerc (on vous épargne la description). Le Trans-Musique-Express nous embarque enfin avec DakhaBrakha, groupe ukrainien qui mêle chants traditionnels et rythmes entêtants, puis Temenik Electric et son Arabian Rock transcendantal. Rendez-vous au Palais-Royal dès 13h.

Björk à la Grande Seine

On parlait de visiter la planète Björk sur notre couv’ de 1997. Vingt-cinq ans plus tard, on vous hisse en orbite à la Grande Seine pour graviter autour de l’artiste islandaise post-pop la plus perchée de l’univers.

Lee Ranaldo à la Maroquinerie

Rendez-vous avec l’ex-Sonic Youth Lee Ranaldo pour la promotion de son dernier album “In Virus Time”. Le guitariste a laissé l’électrique au garage pour poursuivre ses explorations sonores à l’acoustique, agrippant la folk pour la tirer en douceur vers l’avant-garde.

Festival 36h Saint-Eustache

Après trois ans d’absence, le Festival 36h Saint Eustache revient les lundi 20 et mardi 21 juin 2022 à l’église Saint-Eustache. Au programme, 36 heures de concerts gratuits avec Cléa Vincent, Blondino, Barbara Carlotti, Clara Ysé, Kyrie Kristmanson, Chien noir ou encore Laura Cahen et Form.

Iannis Xenakis à l’IRCAM

Ou comment se faire satelliser sous LSD sans prendre de LSD. Bandes sons droits venues du cosmos mêlées à une débauche de flashs et de lasers traversant des miroirs… ce n’est pas le closing de votre prochaine rave mais Le Polytope de Cluny de feu Iannis Xenakis. L’œuvre est (ré)inaugurée à l’IRCAM ce 21 juin et reste à l’affiche jusqu’au 2 juillet.

Chlorine Free au New Morning

Alors que je me repasse l’incroyable There is no end de feu le génial batteur nigérian Tony Allen et ses featuring futuristes (Sampa the Great, Nah Eeto…), je me suis demandé si un retour aux sources du rap-sur-rythmiques-infernalles en live ne me botterait pas. Rendez-vous au New Morning avec Chlorine Free.






Tiss Rodriguez au Baiser Salé

Tiss Rodriguez, ça ne vous dit probablement rien. Alors on fait du name-dropping. Si vous avez écouté Shy’m ou Sébastien Tellier récemment, c’est Tiss qui martèle la batterie derrière. Ce batteur de la jeune génération passe au Baiser Salé pour gâter la salle de rythmiques efficaces, loin des studios d’enregistrement pour mieux faire ce qui lui passe par la tête.

Afrobeat au Poisson Lune

La terrasse estivale du Poisson Lune, située au Palais de la Porte Dorée, emmène son public en voyage entre afro-funk et afrobeat autour de trois artistes, Vaudou Game, Jambo et Ondi Kwa.

Ellah A. Thaun à l’International

L’artiste sort son deuxième album et descend dans les tréfonds de l’International. À quoi ça ressemble ? À du post-garage-rock écouté sous crack, à du Black Angels croisé avec Brian Jonestown Massacre sous speed… un joyeux bordel pour faire transpirer les corps.

Synapson à Trinquet Village

Bouger le popotin sur de la pop estivale au goût de Bubble Tea citron, c’est votre truc ? Le Trinquet Village invite le duo français Synapson pour inonder la foule de musiques électroniques saupoudrée de lignes de guitare funk. Début du concert à 23h.


Par Guilhem Bernes