fbpx

OÙ DÎNER… ENTRE ÉCHANGISTES ?

club échangiste Paris technikart

Le bar à tapas ? Out. Le salad-bar ? D’un ennui.
Les speakeasies ? Has-been ! Le dernier chic est de se partager une assiette de charcutaille dans un des clubs coquins de la capitale. Vous venez avec nous ?


RITUEL FOCH

LE PLUS HUMIDE 
La spécialité de cet haut-lieu du libertinage ouest-parisien ? Ses saunas coquins. Ici, les douches, hammams et bains à bulles peuvent accueillir une quinzaine de personnes. On fait trempette ?
Côté buffet : Pas grand chose, même si certains soirs « sandwichs et salades sont mis à disposition pour les gourmands ». Au début, le club comptait proposer des brunchs et buffets à thèmes (burgers/ pizza/sushi). Mais un visionnage attentif de Cauchemar en cuisine les a décider à se concentrer sur leur coeur de métier.
26 rue le Sueur, 75016


DIVINE ALCOVE

LE PLUS UNIQUE
Idéal en before coquinou, ce restaurant, une exception dans la capitale, fait office de passerelle entre le monde libertin et les non- initiés. Les couples discutent entre eux et « les clients arrivent à deux ou trois et partent à quatre, à six ou à huit » dit un habitué.
Côté buffet
: Indien, japonais, italien, français… Il y a tout pour satisfaire une clientèle internationale. Mention spéciale au dos de saumon tandoori mi-cuit.
25 Bis Rue Duvivier, 75007 Paris


LES CHANDELLES

LE PLUS PEOPLE
Club le plus réputé dans le milieu. Jean-Michel Maire, l’éternel tonton largué du PAF, en a plus d’une fois vanté les mérites. Thierry Ardisson confesse y avoir passé des soirées sympathiques, tout comme un certain DSK …
Côté buffet : Au menu, huîtres perlées, penne sauce truffe et son foie gras poêlé, moelleux au chocolat et boule de glace vanille ou caviar. Comptez 310 € pour le dîner Chandellissime avec la bouteille de champagne. Décollage garanti.
1 Rue Thérèse, 75001


OVERSIDE

LE PLUS « BONNE FRANQUETTE »
Connu pour sa grande piste de danse entourée de miroirs et équipée de trois bars de pole-danse, le club sait recevoir.
Côté buffet : La carte propose saumon fumé, blanquette, boeuf bourguignon… Une mise en bouche costaud pour appétit robuste. L’idée ? « Faire comme à la maison. On se sert au buffet et on choisit ses partenaires pour déguster les mets à sa guise ». Comprendre qui pourra (68 € par couple).
92 rue du Cherche-Midi 75006


CRIS & CHUCHOTEMENTS

LE PLUS PERVY
Ce lieu de référence du BDSM élégant et libertin à Paris est connu pour sa mythique « Ventes aux esclaves ». Le dernier samedi de chaque mois, les habitués viennent y « vendre » ou « acheter » soumis ou soumises.
Côté buffet : Les vendredis, de 15 heures à 19 heures, les Goûters du Kinky Club propose des Haribo à volonté et même des glaces en été. Slurp slurp !
9 rue Truffaut, 75017


LE MASK

LE PLUS ONIRIQUE
Ce lieu glamour tout en velours, exclusivement réservé aux couples, propose une déco’ raffinée dans un style « Directoire revisité ». Mention spéciale au masque vénitien prêté à l’entrée, pour se laisser aller un peu plus facilement.
Côté buffet : Bar à bonbons et gâteaux salés, 20 sortes différentes, idéal pour accompagner les cocktails maison (la carte, comme la clientèle, est régulièrement renouvellée).
18 Rue Feydeau, 75002


LE WE CLUB

LE PLUS SPACIEUX
Club libertin sur sept étages à gravir par escalier, au coeur de Paris dans le quartier de Beaubourg. Glamour chic, ce lieu propose de jolis coins bar et discothèque pour danser mais aussi des mini-appartements à privatiser pour une heure et surtout un rooftop en face de Beaubourg.
Côté buffet : Barbecue sur le toit !
83 rue Quincampoix, 75003


TAKEN CLUB

LE PLUS RADIN ?
Le restaurant est uniquement ouvert pour la Saint-Valentin, la Saint-Sylvestre, etc. (75 € par personne)…
Côté buffet : Ici, pas de couverts, l’étape préliminaire se fait aux boudoirs. Le patron nous prévient : « Il y a une dizaine de restaurants alentour si vous souhaitez manger. Ici ne n’est pas le propos, allez voir ailleurs ! » A bon entendeur.
8 rue le Regrattier, 75004

 

Par Camille Laurens & Albane Chauvac Liao

Illustration par Hélène Guimberteau