fbpx

FRANCK ANNESE, MONSIEUR SO PRESS : « ON A EU DE LA CHANCE… »

Franck annese so press society

POWERLIST TECHNIKART : LES 100 QUI PEUVENT SAUVER 2021


CV
_

Le grand manitou derrière Society, So Foot, So Film, So Good,  etc. (à quand So Sisse pour la gastronomie ?) a une dizaine de mags à son actif mais aussi un label de musique (Vietnam), des boîtes de prod’ spécialisées dans la publicité, une maison d’édition… 

2020 ?_

Society a su montrer cet été le pouvoir du papier avec son enquête XXL, sur Xavier Dupont de Ligonnès. Rupture des stocks et un buzz digne de la campagne « Demain, j’enlève le haut ». La campagne outdoor de 1981 (remember Myriam ?) démontrait avec brio l’efficacité de l’affichage. Et celle de Society, le pouvoir du papier (quand le sujet est bon). « Ce qui était important, c’était surtout de montrer qu’aujourd’hui il y a des gens capables de lire 250 000 signes en quelques heures sans aucun problème. » 

Modus operandi ?_

« On a eu de la chance avec l’enquête Dupont de Ligonnès. On l’a lancée dès le début de Society, en 2015. Et même si c’est un sujet qui est quand même traité et re-traité partout, on avait des trucs un peu exclusifs. Ça s’est fait à la façon So Press, un peu à l’arrache et un peu à l’intuition. » Résultat ? Plus de 400 000 exemplaires vendus.

Salles obscures ?_

Franck et son équipe se lancent dans le cinéma avec Méduse (un long-métrage écrit et réalisé par Sophie Lévy) : « On essaye de développer des films depuis un moment, et là c’est le premier qu’on va vraiment sortir. »

2021 ?_

Le développement de L’Étiquette, son mag’ de mode, à l’international et l’envie d’organiser des événements physiques avec So Good, « puisque l’idée c’est de ne pas se contenter simplement du magazine ».

2021 ?_

« Que la France gagne l’Euro ! »


Par Maria sumalla & Laurence Rémila