fbpx

COMMENT NEUTRALISER VOS ENNEMIS DE BUREAU ?

ennemis de bureau technikart

Retour au bureau ! Ce n’est pas parce que les rayons de la FNAC débordent de bouquins de dév perso que vos collègues sont devenus bienveillants en votre absence estivale. Suivez Robert Greene, le maître du machiavélisme moderne, pour survivre aux coups fourrés en open-space.

Les dizaines de pina colada et de Spritz sous le soleil vous ont fait accéder à la pleine conscience : cette année, oui c’est votre année ! Celle du déclic, de la promotion et des grandes réalisations… comme chaque année. Mais cette fois-ci, vous avez décidé de changer d’approche. Un ouvrage sur la CNV (Communication Non-Violente) recommandé par votre belle-mère vous a donné envie d’arrêter les commérages et de retenir vos mails assassins. Après tout, il paraît que vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde.
La veille de la rentrée, vos chaussures sont cirées, le sourire est armé : le nouveau vous est prêt à rayonner. Dans vos rêves, vos collègues vont vous aimer, votre patron vous adorer, vos clients vous payer (et cher) : vous avez décidé de devenir indispensable, de vous attaquer à vos missions avec une vraie force de lion.
Mais attention à l’enfer corporate, qui lui n’a pas changé durant l’été. Au programme : vipères, renards et loups, bien décidés à vous mettre des bâtons dans les roues.

 L’EMPATHIE, LA QUALITÉ DES HÉROS ! 

Selon les chiffres avancés par le Dr Travis Bradberry, 90% des top performers (politiques, artistes, businessmen, athlètes…) ont un quotient émotionnel plus élevé que la moyenne, qui les aide notamment à motiver les autres et à augmenter la performance collective.
Plus malléable que le QI (Quotient Intellectuel), c’est sur le QE que vous devrez concentrer tous vos efforts pour atteindre vos objectifs. Vos premiers changements doivent porter sur l’empathie : essayez de vous mettre à la place des autres, pour comprendre pourquoi ils ne réagissent pas comme vous le voudriez.
Roger, qui râle toujours et ne vous dit jamais bonjour le matin, a peut-être encore passé un sale trajet dans la ligne 13. Et si vous l’écoutiez, pour une fois ? Myriam, qui vous coupe toujours la parole en réunion, souffre probablement d’un déficit de confiance en elle. Pourquoi ne pas lui passer la parole et la présenter, la prochaine fois ? En revanche, Laura, qui cesse de parler quand vous passez à proximité, se plaint vraiment de n’être pour vous qu’un plan cul (on vous a pourtant alerté sur les risques du SDB – Sexe de Bureau, voir Tech #230), alors réglez ce problème une bonne fois pour toutes.
Mais la pire hyène, c’est Rita, votre collègue tout sourire qui a accepté votre invitation à déjeuner pour discuter de votre collaboration, mais qui manœuvre dans votre dos, pour avoir la promotion que vous attendez tant. Faux cul, vrai danger : avec elle, la CNV, vous pouvez oublier…

 JEUNE LOUP 

Votre angélisme pourrait vous jouer des tours, si vous refusez de voir l’Homme pour ce qu’il est : un loup pour l’homme. Heureusement, le maître Jedi de l’influence Robert Greene est de retour avec Les Lois de la Nature Humaine pour faire de vous le marionnettiste plutôt que le manipulé.
Parce que l’Enfer, c’est les autres, et qu’ils ne vous obéissent jamais comme vous le voudriez, l’expert en machiavélisme contemporain livre un manuel de survie, très adapté à la vie de bureau.
Comment motiver vos collègues à tirer dans la même direction que vous ? Comment susciter la connivence et la confiance chez les pré-retraités qui vous voient plutôt comme un jeune loup, une menace ? Comment comprendre ces fans des 35 heures alors que vous avez un tatouage « start-up nation » sur le torse ?
Quelques notes des 48 Lois du Pouvoir, un peu d’Art de la Séduction, une pincée d’Excellence et de nouvelles histoires : Robert Greene nous aide cette fois-ci à voir derrière les masques de nos interlocuteurs.
S’inspirant des stratégies de persuasion de Périclès, du charisme de la reine Élisabeth Ire, des méthodes de communication de Martin Luther King Jr., l’auteur nous apprend notamment à développer notre empathie pour devenir plus perspicace. Oui, notre empathie ! Il paraît que le secret du succès et de la réussite tiendrait avant tout au relationnel, bien plus qu’à notre capacité de travail ou qu’à l’excellence de nos réalisations. Rep a sa Neymar.
Ah j’allais oublier deux choses… La première, c’est que parmi ces 18 lois de la nature humaine, il y en a une qui dit qu’il ne faut pas tout révéler. La seconde…

Les lois de la nature humaine, Robert Greene, Editions Alisio.

Par Sélim Niederhoffer