BERNARDO TRIBOLET, SWATCH THE FUTURE : « L’ÉCOLOGIE, C’EST TOUT UN ÉTAT D’ESPRIT ! »

g-grey bioceramic swatch

Le très stylé Bernardo Tribolet, vice-président du marketing de Swatch qui ne quitte jamais ses deux montres, pense à l’horlogerie de demain. La montre peut-elle devenir écolo ? 

Depuis sa création en 1983, Swatch est considérée comme la marque horlogère suisse la plus avant-gardiste. Que signifie être avant-gardiste pour Swatch aujourd’hui ?
Bernardo Tribolet : En 1983, Swatch a introduit un nouveau matériau dans l’industrie horlogère qui ouvrait la porte à plein d’opportunités en terme de designs, de couleurs et de production. Cela ne s’est pas arrêté à l’utilisation du plastique. Nous avions réduit le nombre de composants à seulement 51 pièces, nous produisions en série et nos créations étaient ultra-tendance. De quoi bousculer les codes et révolutionner l’horlogerie ! Aujourd’hui, le plastique demeure le matériau qui offre à Swatch le plus de liberté de création. Nous voulons que nos montres soient innovantes avec une touche d’émotion et nous pensons réellement que le temps est ce que nous en faisons. D’où notre recherche constante d’innovations ! D’ailleurs, qui aurait cru que nous puissions mélanger un matériau noble comme la céramique avec du plastique biosourcé fabriqué à partir d’extraits de graines de ricin ? Notre nouveau matériau breveté, la biocéramique, nous permet d’adapter notre mode de production actuel – des moules par injection – à un matériau qui est habituellement cuit. 

Depuis 2020, vous vous concentrez sur vos designs années 1980 et lancez de nouveaux matériaux plus écologiques. Envie de lier les origines de la marque à un avenir plus « green » ?
En Septembre 2020, nous avons lancé une collection bio-revisitée baptisée Swatch 1983. Pour introduire notre nouveau plastique biosourcé, nous avons rendu hommage à notre année de création. Avec la qualité Swiss-made comme objectif principal, nous poursuivons notre lutte contre l’obsolescence programmée en fabriquant des montres durables. Nous faisons attention à être écoresponsable. Nous possédons un circuit court de production. Notre siège à Bienne est également un très bon exemple car il s’agit de la plus grande construction en bois du Monde. Il a été designé par l’architecte japonais Shigeru Ban, un pionnier dans l’utilisation de matériaux responsables. En 2020, nous avons également remplacé tous nos étuis par des packagings 100 % recyclables. L’innovation est au cœur de nos préoccupations et nous continuerons sur cette voie.

Comment rendre l’horlogerie durable tout en restant abordable ?
L’éco-responsabilité fait partie de notre culture d’entreprise. Nos usines sont en Suisse ; elles nous appartiennent et sont pensées pour produire de manière responsable et efficace. Depuis toujours, nous proposons des montres de qualité suisse à prix abordables et nous souhaitons continuer ainsi en rendant le progrès accessible à tous.

On voit des Swatch sur des personnalités publiques telles que Didier Raoult ou même le Pape François. Quelle célébrité aimeriez-vous voir porter une Swatch ?
Chez Swatch, nous souhaitons la bienvenue à tout le monde, sans exception. Celui qui s’engage avec la marque reconnaît la valeur d’une histoire à son poignet et devient ainsi partie intégrante de l’histoire de Swatch. Nous célébrons les innovateurs culturels, les gens qui osent être différents et tous les « excentriques » de ce monde !






Swatch a toujours eu une image pop art. Après Kiki Picasso, Pedro Almodovar et Keith Haring, quel artiste serait le partenaire idéal pour Swatch en 2021 ?
Il n’y a pas qu’un seul match parfait car cela fait partie de notre ADN d’être à l’affut de nouveaux talents. De la scène graffiti de Taipei aux artistes Pop Art de Tokyo, nous aimons collaborer avec des artistes du monde entier. Cette année, Swatch a mis en place des collaborations passionnantes avec Disney x Keith Haring ou avec le MoMA. Les chefs d’œuvres du musée newyorkais sont sortis du cadre pour s’inviter à notre poignet !

Vous venez de lancer le concept de BIOCERAMIC, que vous comptez déployer sur le reste de vos gammes de produits. Qu’est-ce que la bio céramique exactement ?
C’est le premier matériau biocéramique au monde. Il est composé de deux tiers de céramique et d’un tiers de plastique biosourcé. Il est moins fragile que la céramique classique et plus résistant que le plastique conventionnel. La collection BIG BOLD est la première à bénéficier de cette alternative écoresponsable. Le design épuré des montres permet de mettre en valeur la biocéramique avec un boîtier de 47 mm de diamètre, agréable au toucher, et avec un cadran transparent.

www.swatch.com


Par
Carla Bernini
Photo : Yagiza Studio