LOUIS-HENRI DE LA ROCHEFOUCAULD, ROMANCIER CRITIQUE

LOUIS-HENRI DE LA ROCHEFOUCAULD

« DRÔLE DE VIE » (1974) CHRISTOPHE


Je n’ai jamais écouté de près le catalogue de Patrick Devedjian, mais de toutes les morts dues au Covid-19, c’est celle de Christophe qui m’a le plus frappé. Je croyais tout connaître de lui, son personnage et son répertoire, mais redécouvrir « Drôle de vie » a été un choc. Les chanteurs français devraient passer moins de temps confinés dans leur nombril, et s’ouvrir vraiment à cette variété des étoiles. Superbe morceau, poétique et perché, dont la dernière minute est une pure folie.