fbpx

La Maison du Japon : L’expo qui fait chute

Maison du japon

La Maison de la Culture du Japon invite, le temps d’une exposition, à découvrir le collectif Contact Gonzo à travers une sélection de vidéos, d’oeuvres et d’installations interactives – créations contemporaines brutes. Le collectif d’Osaka, créé par Yuya Tsukahara en 2006, surprend par la rudesse des contacts physiques dans leurs danses, semblables à des combats de rue, et d’un style gonzo bien à eux.

maison du japon

« Watching you surf on beautiful accidents » est leur première exposition en France. Contact Gonzo nous immerge dans leurs oeuvres surprenantes, à la fois enfantines et rudes. Il semble impossible de savoir où ils vont et d’ailleurs, ils ne le savent pas non plus. Ils explorent la chute pour retrouver des sensations physiques, ils expérimentent sur la douleur, ils improvisent des danses où ils se rendent coups sur coups – mélange de combat, d’art martial et de danse. C’est au fond un travail sur le corps, remodelé au quotidien par des accidents mais que le corps parvient parfois à maîtriser sans chute. Vous pourrez également tester deux installations – sans vous faire mal bien-sûr.

L’exposition consacrée au collectif contact Gonzo est à retrouver jusqu’au 28 mars 2020 à la Maison de la Culture du Japon, 101 bis Quai Branly, 75015, Paris).

 

Par Anaïs Delatour