TOD’S SE LIVRE

aria italia tod's

Décidement, la marque italienne Tod’s nous habitue aux annonces arty. Après le bouclage de NO_CODE (avec le photographe Ramak Fazel à San Francisco), le groupe de Diego Della Valle revient à la maison pour son nouveau projet « Aria d’Italia ». 

Son ambition ? Papoter lifestyle à l’italienne avec de jeunes artistes, entrepreneurs et artisans. Le tout compilé dans un livre photographique attendu à la fin du mois de septembre 2022, impression assurée par le très chic éditeur Rizzoli International. 

Que ce soit avec Niccolo et Gemma, qui ont retapé une villa abandonnée pour en faire un hôtel très fashion dans le Piémont, ou encore Marcello, que l’on suit dans son atelier de restauration de voitures vintages, « travailler avec [ses] mains est une chose profondément italienne. Nous sommes des artisans plus que des artistes ». Tod’s parle-t-il de l’identité de sa marque sans jamais se citer frontalement ? Fûté ! – peut-être une étude de cas pour votre prochaine prés’ marketing   

Toujours présente dans la région des Marches (en centre – est  de l’Italie) qui l’a vue naître au début des années 1980, l’usine aux 400 artisans fabrique principalement en fait-main, depuis la découpe du cuir jusqu’à la sortie de la chaussure. Vous pensiez chiner de l’Armani à Milan cet hiver ? Allez plutôt faire un tour dans la région d’Ancône pour boire un Prosecco.






www.tods.com

Légende photo : CIAO BELLA_
Le projet Aria d’Italia raconte l’essence de l’identité italienne, photographiée par Guido Taroni. Bellissima !


Par Margot Ruyter