fbpx

LE RAP FRANÇAIS EXPLIQUÉ À TA MÈRE !

damso

Octogone, Niska, QLF, les toplines, la moula… Bien des choses ont changé depuis que la nouvelle génération s’est emparée du rap français. Petite update de rigueur pour les vieux de la vieille.

 

AUTOTUNE

L’autotune est un logiciel qui permet de corriger les tonalités. En gros si tu chantes faux, ta voix va être automatiquement modifiée selon les réglages. C’était très utilisé (discrètement) à une autre époque par des chanteurs et chanteuses et ce sont maintenant les rappeurs qui ont pris le relais, en l’assumant au point que le côté « voix robotisée » est devenu une esthétique à part entière chez de nombreuses têtes d’affiche.
 

BOÎTE

Autrefois boudés, les rappeurs du moment sont courtisés et se produisent en show-cases, sortes de mini-concerts calibrés pour enchaîner les tubes et faire danser les jeunes pendant que l’alcool coule à flots.

CLOUD

Pour Soundcloud, plateforme où n’importe qui peut mettre en ligne ses morceaux ce qui permet à certains talents de l’ombre de se faire connaître. C’est un peu le Myspace d’aujourd’hui, sans les photos gênantes et les commentaires de boulets.

DAMSO

Le phénomène belge qui a conquis le public français. Une Victoire de la musique, un concert à Bercy retransmis sur France 2, on s’emmerde pas.

ÉQUIVALENT VENTE

Comme de nombreux rappeurs font la plupart de leurs plus gros chiffres en streaming, les chiffres balancés par le SNEP ne sont plus des ventes mais des « équivalent-ventes », où le nombre de streams est converti puis additionné aux téléchargements légaux et aux ventes physiques pour donner un chiffre final que tout le monde espère proche de la réalité.

FAUSSES VENTES

Fallait s’y attendre, les rappeurs sont régulièrement soupçonnés par leurs détracteurs d’acheter des « faux streams » et donc de tricher. Sauf que absolument personne n’a jamais pu le prouver, c’est ballot.

GIMS

Seul rappeur à avoir rempli le Stade de France en solo, Gims est un membre du groupe Sexion d’Assaut qui a pris un virage pop à fond les ballons et niveau grand public, ça cartonne. Ce qui ne l’empêche pas de relâcher quelques couplets rappés quand l’envie le démange trop.

gims technikart

HOOD

Les Français sont de plus en plus anglophones, ou du moins ils pensent l’être, du coup les tournures de phrases, les formulations et les mots venus des US sont de plus en plus présents dans leurs textes. Du coup la cité devient le bendo, le block, ou le hood.

INDÉ

Le système D existe encore et il y a toujours une forte proportion de labels indépendants qui signent donc des contrats de distrib avec des grosses structures, mais pas plus, la production, c’est eux qui gèrent. Cela comprend des artistes confidentiels comme des succès grand public.

JUL

Depuis 2014, le marseillais a sorti pas moins de 18 projets, c’est le plus productif et par-dessus le marché il met régulièrement en ligne des projets gratuits pour récompenser ses fans de leur fidélité. Détesté par beaucoup mais totalement décomplexé, il peut reprendre Barbie Girl et faire un carton sans aucun souci.

KILOS

Fini le timide rouleur de joints à l’ancienne, la partie gangsta du rap d’aujourd’hui parle en kg ou en tonnes. Dopés aux séries à la Narcos, c’est l’imagerie qui prime et faut avouer qu’El Chapo fait plus rêver que le petit dealer lambda.

LEAN

lean

La drogue à la mode, une fois n’est pas coutume. On n’a rien inventé, les rappeurs US revendiquent depuis longtemps la consommation de ce breuvage violet. C’est un mélange de soda et de sirop de codéine, histoire de voir la vie au ralenti. Attention au risque d’OD malgré tout.

MOULA

Argot multi-usage. La moula c’est d’abord la drogue qu’on fume pour se mettre à l’aise (une bonne moula), puis par extension l’argent qu’elle génère (il faut faire de la moula) et enfin plus récemment, n’importe quoi de valeur ou d’important. D’où la phrase « je suis une moula » souvent scandée par le rappeur Heuss L’Enfoiré.

NISKA

Jeune rappeur d’Evry qui fait danser les foules, ses mini-chorégraphies sont reprises par les gosses, il a tapé le disque de diamant avec son avant-dernier album, une partie du vestiaire du PSG s’ambiance sur ses sons, il est béni des cieux.

niska

OCTOGONE

Une arlésienne qui a duré pratiquement un an. Fin décembre 2018, Booba met Kaaris au défi de l’affronter lors d’un combat, son ennemi opte pour le MMA, donc un match dans un octogone. Après une dizaine de mois de pourparlers et d’insultes via Instagram, le projet de match tombe à l’eau.

PHILIPP PLEIN

Philipp Plein, Vuitton, Gucci et d’autres marques de luxe sont devenues des accessoires très prisés par nos jeunes rappeurs qui les arborent et ne se privent pas de le souligner dans leurs textes.

philipp plein

QLF

« Que La Famille », façon de dire qu’on reste fidèle aux siens et qu’on ne se mélange pas avec n’importe qui. Une expression qui sert de mot d’ordre à PNL, duo de rappeurs made in Corbeil (91) qui a tout chamboulé depuis leur succès fulgurant en 2015. Ils se définissent comme ça, le scandent souvent en concert et leurs fans ont évidemment repris le slogan.

RATPIS

Verlan de pirates, c’est le petit nom qui désigne l’ensemble des fans de Booba. Il existe de nombreuses communautés de fans de rappeurs mais eux restent les plus actifs et les plus convaincus : en plus de simplement soutenir leur idole ils vont également attaquer toute personne identifiée comme ennemie à coups de montages et de hashtags assassins.

STREAMING

Le mode d’écoute le plus répandu pour le public rap. Les ventes de disques sont toujours en chute libre sauf quelques rares exceptions, mais le stream lui est monté en flèche. Les services proposés par Apple, Spotify, Deezer et d’autres sont maintenant le moyen d’écoute principal des auditeurs de rap.

TOPLINE

Certains font appel à des aides extérieures pour trouver la mélodie, le refrain accrocheur ; c’est ça, une topline. La pratique est courante aux USA mais un peu tabou en France. Les artisans de l’ombre sont appelés topliners.

URBAIN

« Rap » étant apparemment toujours considéré comme un gros mot, « urbain » est devenu l’adjectif fourre-tout que les médias généralistes utilisent pour désigner cette musique, d’où la catégorie Victoire de la Musique Urbaine aux Victoires de la musique. C’est un peu comme quand on dit personne de couleur pour ne pas dire noir. Ça donne fatalement des phrases qui n’ont aucun sens comme « cet artiste nous vient du 93, il est jeune, il a un style plutôt urbain ».

victoire musique

VIOLENCE

C’était la principale critique à l’encontre du rap depuis le début de son arrivée en France. Le plus terrible des maux dont on accusait les rappeurs des années 90, des années 2000, en 2010, et à priori ça va continuer pour les années 2020.

violence

WE LOVE GREEN

Ça peut paraître un hors-sujet total mais les rappeurs à succès sont désormais les têtes d’affiche de tout style de festival et même We Love Green en fait partie. Depuis peu, le festoche écolo est devenu un rendez-vous pour pas mal d’artistes (Vald, Booba, Hamza, 13 Block, Columbine, Zola, Damso…)

we love green

X

Ok les films de gangsters et les séries Netflix ont la cote, mais les films X restent une source d’inspiration principale pour pas mal d’egotrips crados, de Kaaris à Alkpote en passant par Vald qui a invité à deux reprises des actrices pornos pour un clip.

x -18

YENCLI (OU IENCLI)

Littéralement le verlan de « client », le yencli désigne de manière méprisante la partie du public qui en plus d’avoir des goûts jugés merdiques, va acheter tout et n’importe quoi du moment que ça vient de leur rappeur préféré. Par extension, le « rap de yencli » est la plupart du temps synonyme de rap de bouffon.

ZER

Une syllabe qu’on place arbitrairement en fin de mot, juste parce que c’est stylé. À la base cette façon de parler vient de la ville de Grigny dans l’Essonne, mais c’est Booba qui l’a popularisée dans toute la France en la reprenant dans de nombreux morceaux (le fameux « impôts trop chers, François nique ta reum’zer » adressé à François Hollande reste un grand moment).

Par Yérim Sar