LA BD DU MOIS : JEAN-CHRISTOPHE MENU ET SES COUACS

BD jean-christophe menu

Dans le 27ème album de la saga du Mont-Vérité, Couacs au Mont-Vérité, Jean-Christophe Menu aka jcmenu en a marre de regarder son petit monde d’en haut et s’immisce dans leur histoire en grand démiurge infernal. 


« Le roi est content ! Vive le roi ! ». 

Sous le regard d’une « Mune » surplombante qui ne sait plus comment maintenir le calme dans l’univers, les frères Tchetchnak et Rushzbek découvrent leur communauté pétrifiée après une soupe aux champignons empoisonnée au Tipp-Ex. Une enquête commence, arrosée de beuveries au rouge qui tâche bien, sous l’œil d’un Sphinge plus grosminet que omniscient. Un accoucheur avide qui s’en veut d’avoir juré sur le serment d’Hippocampe, et une  princesse enceinte et antimonarchique s’ajoutent à ce joyeux bordel sur lequel plane une prophétie annonciatrice d’un envahisseur approchant et « extradiégétique ». L’auteur intervient en s’amusant avec ses personnages comme avec des marionnettes moyennement consentantes avec l’excitation de celui ne fait plus que regarder derrière la vitre.

Les dessins bruts et fouillis des planches retranscrivent cet univers grouillant d’une vie biscornue et fantasque. Le ton et les dialogues sont tout aussi délirants qu’absurdes et rappellent pour les connaisseurs,  Le Concombre masqué  de Nikita Mandrika. L’histoire prend des airs d’improvisation scénaristique joyeuse ; un fourbi dans lequel on sent l’amusement enfantin de l’auteur qui écrit avec ses mains, déplaçant les moines comme des petits soldats de plomb. Une expérience de cassure du quatrième mur hors des sentiers battus.

Couacs au Mont-Vérité, Jean-Christophe Menu, Dargaud, 64 pages, 16 euros.

ET AUSSI…

Sans espoir de Robert Crumb. Une compilation de ses histoires datant des années 70 et 80, d’une noirceur WTF à faire passer Cioran pour Geluck. Essentiel.  
Éditions Cornélius
104 p., 20,50 €






bd sans espoir


Underground : Rockeurs maudits et grandes prêtresses du son
de Arnaud Le Gouëfflec & Nicolas Moog. grâce à eux, vous deviendrez des érudits du rock. Il était temps, non ?
Éditions Glénat
302 p., 30 €

underground bd


Par Carla Bernini