« CRÉER UNE ŒUVRE D’ART UNIQUE »

bic x rolinski

Troisième génération de la famille Bich à la tête du géant du stylo à bille, Gonzalve Bich nous raconte sa collaboration avec Richard Orlinski et la Maison Tournaire. Une rencontre qui a donné naissance à un véritable objet d’art. 

Vous êtes le directeur général de BIC. Pourquoi avoir fait appel à Richard Orlinski pour votre collaboration BIC x Tournaire x Orlinski ?
Gonzalve Bich : Ce qui est intéressant avec nos produits et qui différencie BIC d’autres marques, c’est qu’il s’agit d’objets essentiels du quotidien, d’une très grande qualité tout en restant abordables et qui séduisent par leur design intemporel. Fin 2020 nous avons lancé notre plan stratégique Horizon pour accélérer la transformation de notre entreprise et faire de BIC une entreprise plus agile, plus efficace, plus innovante et véritablement centrée sur le consommateur. Aujourd’hui nous souhaitons aller plus loin et non seulement créer des instruments d’écriture mais inspirer les consommateurs et les aider à mieux exprimer leurs idées créatives. Ce projet collaboratif avec Richard Orlinski est un bel exemple de cet esprit et en réunissant nos compétences et en donnant chacun le meilleur de nous-mêmes, nous avons réussi à créer quelque chose d’exceptionnel.

Etes-vous un amateur et client des sculptures de Richard Orlinski ?
Richard est un artiste contemporain très créatif et j’ai beaucoup d’admiration pour son travail, mais je n’ai pas encore de sculptures. Peut-être un jour pourra-t-il créer pour nous une statue géante de notre stylo 4-Couleurs pour le hall d’accueil de notre siège…

Qu’est-ce qui vous plaît dans le travail de Richard Orlinski ?
Tout comme nos stylos, ses sculptures sont vraiment emblématiques, et vous pouvez les identifier immédiatement comme étant son travail. Ses œuvres sont omniprésentes et j’aime particulièrement leur force et énergie. J’aime aussi beaucoup les couleurs qu’il utilise, extraordinaires et puissantes.

Quelles valeurs communes partage l’entreprise BIC avec Richard ?
Dès le début du projet, la collaboration entre nos équipes a été fluide et facile. C’était un projet agréable à mener et ensemble nous avons créé un objet qui, au-delà du stylo, devient une œuvre d’art. Entre l’artiste Richard Orlinski, la Maison de joaillerie Tournaire et l’industriel BIC, nous avons tous la même passion pour la création d’objets de qualité et nous faisons tous un travail de haute précision. Pour cette collaboration, chacun d’entre nous a pu apporter son savoir-faire et son expertise. Nous sommes par ailleurs tous animés par cette envie de surprendre notre public en créant quelque chose de complètement nouveau que les gens n’attendent pas de nous.

Quel est l’objectif de cette collaboration ?
La collection est strictement limitée ; c’est donc exactement le contraire de ce que nous faisons habituellement, à savoir une production de masse. Nous voulions créer une œuvre d’art unique et mettre en lumière un produit du quotidien que des millions de personnes utilisent chaque jour. D’une certaine manière, on peut dire que le voyage est la récompense et je suis très fier du produit final qui est un objet vraiment remarquable. Vous reconnaissez immédiatement un stylo BIC 4-Couleurs, mais en même temps vous identifiez clairement la touche de Richard Orlinski. C’est une fusion qui fonctionne très bien.






BIC propose des stylos à des prix très attractifs or la collection BIC x Tournaire x Orlinski avoisine les 400 euros pièce. N’est-ce pas à l’opposé des valeurs de BIC ?
À première vue, cela peut effectivement sembler cher pour un produit BIC, mais gardez à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un stylo ordinaire mais d’une œuvre d’art. Chaque série est limitée et numérotée, et elle est accompagnée d’un certificat signé. Le corps est fait à la main et les stylos sont entièrement fabriqués en France, ce qui en fait une collection très exclusive. C’est indubitablement un stylo que vous voudrez garder.

Envisagez-vous d’autres collaborations avec Richard Orlinski à l’avenir ?
Pourquoi pas, mais il nous faudrait bien sûr une autre idée très originale pour réaliser quelque chose de radicalement différent. Qui sait, peut-être un jour créerons-nous un rasoir BIC Orlinski ?

insta @bic_group  @richardorlinski
​​https://fr.bic.com/fr/4-couleurs-bic-orlinski-tournaire


Entretien Margot Ruyter