fbpx

LE HIT DE NOTRE ÉTÉ : À L’EAU AVEC HELL IT’S PARADISE !

hell it's paradise

Sous le nom de Hell it’s Paradise, Victor vient de sortir son tout premier EP. Un projet de techno alternative made by himself, et approfondi pendant le confinement avec l’aide au mix et à la prod des talentueux Shawondasee.


Tu viens de l’audiovisuel. Pourquoi te mettre à la composition ?

Victor : J’ai toujours fait de la musique, dès l’adolescence. Contrairement à l’audiovisuel, qui comporte beaucoup de contraintes, il y a un rapport très direct avec la musique, un rapport de création pure. Mais la preuve est que j’ai toujours mêlé son et image en composant pour mes films..Mon dernier court-métrage en date, Born Wild, en est l’exemple parfait. Une bande-son composée sur mesure sur des images que j’ai tournées en Californie.

Tu viens de sortir ton premier EP «Heaven is near». Quel est le track que tu as préféré créer ?
C’est sans aucun doute « Maybe it’s Love » ! J’ai adoré faire ce morceau car c’est un grand voyage, j’ai fait un vrai travail sur le sound design pour avoir quelque chose d’un peu planant et entraînant à la fois. C’est mon petit coup de coeur.

Tu oscilles entre techno, flûtes orientales, acid, et beats groovy. Quelles sont tes influences ?
J’écoute énormément de rap, beaucoup de techno et, plus jeune, j’écoutais aussi pas mal de blues ou de musique classique. Je pense que j’en garde des traces car dans toutes mes compositions, il y a une ambiance mélancolique agrémentée d’une ligne de piano. Et si je dois vraiment citer un artiste qui m’inspire, ce serait bien évidemment Julian Casablancas, leader incontesté des Strokes !

Où peut-on te voir mixer ?
Je pense que j’organiserai une soirée au Silencio pour bien fêter la fin de l’été !

Heaven is near disponible sur toutes les plateformes de stream-audio.
Instagram