TEST : GOOGLE CHROME VOUS TROUVE-T-IL DÉBILE ?

google chrome debile

Parfois, la navigation privée ne suffit pas. Arrêtez de vous cacher, on sait bien que la recette du canard à l’orange n’est pas votre seule recherche internet. Et si votre navigateur avait raison ?

Ce n’est un secret pour personne, les intelligences artificielles sont maintenant si développées qu’il serait naïf de penser qu’elles aussi n’ont pas un jugement sur nos activités. Comme si ce n’était pas suffisant de se sentir un peu dumb quand arrive une pub personnalisée d’une clinique de chirurgie esthétique en Tunisie. Oui, vous aimeriez vous débarrasser de ce grand nez que vous a refilé grand-mère Renée, mais est-ce une raison pour qu’Internet vous en fasse le rappel régulièrement ? 

IDIOCRACY_ Sur les conseils de Julie du service juridique, nous ferons désormais appel à la banque d’images Freepik (10 € par mois, bon deal !) pour illustrer cette rubrique. Vous n’y verrez donc plus de photos de Biolay, Doré ou Mélenchon, honteusement sorties de leur contexte pour faire de ces éminents messieurs des guignols de première. Merci qui ? Merci Julie !

1) VOUS REGARDEZ VERONICA MARS ET PLUS BELLE LA VIE EN STREAMING
Il serait temps de se mettre à jour. C’est mauvais, autant de nostalgie. C’est le moment de dépenser vos 50 euros mensuels pour accéder aux plateformes comme tout le monde. Et d’arrêter de regarder de la merde en passant. 

2) VOUS AVEZ DÉJÀ CONSULTÉ DES SITES DE COACH EN AMOUR ET SÉDUCTION
Après chaque déception amoureuse vous ne pouvez pas vous en empêcher , vous demandez à votre moteur de recherche « Comment récupérer mon ex ? ». Plusieurs sites arrivent alors sur lesquels vous trouverez les conseils de Nicolas, master du love ou Cindy, pro de la confiance en soi, qui vous diront de vous regarder dans le miroir en répétant trois fois « Je mérite qu’on m’aime et je suis très sexy ». Ce que vous irez faire d’ailleurs. Votre ex n’est toujours pas revenu et il ne reviendra pas, désolée. 

3) VOUS CONSULTEZ DOCTISSIMO À CHAQUE DOULEUR RESSENTIE 
Est-ce que vos hémorroïdes ne seraient pas finalement un signe avant-coureur d’une mort prochaine ? Il vaut mieux prévenir que guérir. Oui, mais si vous ne guérissez pas ? Un commentaire de « DocteurPMU78 » parle d’ailleurs de mort lente et douloureuse. Ah, ça non ! Vous prenez rendez-vous en Suisse pour une euthanasie avant que tout cela ne dégénère. 






4) VOUS AVEZ VOS VIDÉOS PORNOGRAPHIQUES PRÉFÉRÉES DANS L’ONGLET FAVORIS
Vous vous êtes dit : « C’est quand même beaucoup plus pratique ». Sauf que lors d’une réunion importante au bureau, votre doigt a dérapé et vous avez projeté un missionnaire en HD au lieu de la présentation du nouveau produit Numéro 4. Le catalogue « La Redoute » et le calendrier des pompiers ne vous auraient jamais trahi de cette manière. 

5) VOUS VOUS SERVEZ D’INTERNET POUR GAGNER DES DÉBATS
Vous lui aviez pourtant dit, à votre amie Julia, que vous vous y connaissiez en géographie ! Évidemment que le département de Metz c’est la Moselle. Elle est conne ou quoi ? Vous lui collez votre portable à la figure avec la preuve : « Bah ouais Juju, je suis désolée mais c’est marqué, regarde ! 344 854 habitants d’ailleurs. Tu savais ça ? ». Vous êtes aussi bien du genre à vous balader sur Wikipedia juste pour apprendre des infos à ressortir en soirée. « C’est drôle que Anton Tchekhov soit né en Russie et mort en Allemagne, non ? ». Non c’est pas drôle. On s’en fout.  

6) VOUS STALKEZ TOUS LES GENS QUE VOUS RENCONTREZ
Votre dernier date a pris peur lorsque vous lui avez demandé ce qu’il avait pensé de ses vacances à Cancun en 2017 et que vous lui avez donné des conseils pour optimiser son profil Linkedin. Vous allez parfois jusqu’à la page Google numéro cinq. Vous êtes un peu fou/folle. Il n’y a pas que votre enfant qui a besoin du contrôle parental apparemment… 

Verdict : Plus d’une réponse positive suffit amplement. Votre historique Internet vous trouve si bête que les organismes de piratage russes n’ont même pas envie d’acheter et de revendre vos infos. Désolé. 


Par 
Alice Révérend