fbpx

TECHNIKIDS LE NOUVEAU HORS-SÉRIE TECHNIKART

technikid hors-serie

Le Grand Retour du Goûter

Pour moi, ce n’est pas une madeleine, mais le souvenir vivace d’un pain au lait habillé d’une barre de chocolat. Nous sommes en 1990. Un monde engloutit. 16 h 30, sortie d’école, l’ivresse d’une journée qui vient de s’écouler. Le cartable sur le dos, les devoirs en attente, on volait quelques minutes au temps qui déjà, ne cessait de filer. Boulangerie pour les uns, tartines et bol de lait au chocolat pour les autres, il y avait dans le goûter l’idée d’une évasion, la perspective d’un réconfort immédiat, d’un repos de l’écolier, et puis cette saveur, dénuée de toute autre ambition que celle du plaisir. Suspendus à nos babines, loin du chaos du monde, il n’y avait rien d’autre à faire que de savourer le goût de l’enfance. 2021, une année qui n’en finit pas de nous épuiser, de nous confronter, de nous éreinter. 16 h 30, sortie d’école, l’ivresse est la même, mais mon cartable est désormais celui d’une Directrice. Je contemple émue les enfants dans le couloir de mon établissement. Les manteaux sont déjà mis, les sacs juchés sur leur petit corps, et dans leur regard, triomphe une excitation joyeuse. Ils sont dans les starting-blocks de la fin de journée. Bientôt, l’heure du bain, des devoirs, le dîner, une histoire et au lit. L’éternelle chorégraphie, ainsi va l’existence. Perdue dans mes pensées, je sors de ma torpeur en entendant un cri, un cri du cœur : « Je suis trop content, c’est l’heure du goûter ! ». Éclats de rires, commentaires, comparaisons de gâteaux, instant d’effervescence. Le goûter est de retour. Rituel immuable, un incontournable, un pilier. Qu’importe les nouvelles, les errances, les doutes, tant qu’on pourra goûter à la saveur de la vie.

Par Marie Robert