QUAND L’ART EMBRASSE LA SCIENCE

hors série art / sciences technikart

L’art et la science de comprendre et d’inventer, de décrypter et d’annoncer, de colorer et de corriger, ou les deux artisanats de l’avenir avec un grand A, qui bousculent les frontières de l’imaginable et redessinent le monde d’un coup de pinceau, un bon mot, une découverte, une avancée fulgurante à la fois. Nous avons organisé la rencontre de vingt-huit artistes, scientifiques et spécialistes de renom afin qu’ils échangent ensemble autour de quatorze des questions fondamentales de la transition écologique et sociale. Et le bilan, à l’instar du rapport du GIEC tout juste sorti, est unanime, au moins sur un point ; nous sommes en train de vivre un changement de paradigme sans précédent. La Terre au bord de la crise de nerfs, le capitalisme dérégulé, la polarisation des opinions, le trans-humanisme, la conquête de l’Espace… En deux mots, il commence à faire chaud. Mais Cassandre a ses limites, et si l’homme est un loup pour l’homme, il sait aussi s’unir, espérer et surtout grandir. Finalement, peut-être qu’il faudrait s’inspirer des grands penseurs de la France et redonner ses lettres de noblesse à l’humain, peut-être le temps est-il venu de réinventer l’Humanisme, peut-être même que seul l’humain saura rattraper ses erreurs si humaines… Si une chose est sûre, c’est que ça urge. Alors n’ayons pas peur et rallumons les Lumières. 


Par Melchior

Ce supplément a été créé en partenariat avec l’ADEME et La fabrique des récits.
Agence d’Etat et d’expertise, chargée de la transition écologique, l’ADEME a vocation à nous rappeler l’urgence d’agir, et soutient pour cela le travail réalisé sur les imaginaires qui nous projettent vers un futur désirable tout en préparant des scenarii de prospective à horizon 2050. La fabrique des récits est un collectif animé par Sparknews, qui sensibilise les artistes de tous horizons et le secteur culturel aux enjeux de la transition écologique et sociale, afin que leur créativité puisse réveiller nos consciences.
Les propos tenus dans ces entretiens n’engagent que ceux qui les tiennent.

 






ademe