ANNA TOUMAZOFF : « MAINTENANT QU’IL A DU POUVOIR, DARMANIN S’EN SERT CONTRE LES FEMMES. »

Darmanin Apolline de Malherbe

Face aux propos bêtes et miso de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, envers Apolline de Malherbe au micro de BFMTV mardi dernier (« calmez-vous madame, ça va bien se passer »), l’activiste à l’origine du hashtag #DoublePeine Anna Toumazoff, nous offre son décryptage

Dans une vidéo publiée sur ton compte Instagram en réaction aux propos misogynes de Gérald Darmanin envers Apolline de Malherbe, tu qualifies le ministre de l’Intérieur « d’incel » (contraction de « célibataire involontaire », mouvement masculiniste qui déteste les femmes). Pourquoi ?
Anna Toumazoff : La qualification d’incel est très personnelle mais Darmanin m’inspire vraiment une personne qui souffre d’une espèce de haine des femmes, qu’il a une revanche à prendre sur elles et que, maintenant qu’il a du pouvoir, il s’en sert contre les femmes. Il fait preuve d’une haine manifeste envers les femmes. Il montre ostensiblement qu’il se fout de la cause féministe qu’il méprise. Après j’ai clairement un passif contre lui avec l’affaire #DoublePeine dont on attend encore de vraies réactions qui ne viennent pas. 

« Calmez-vous madame, ça va bien se passer ». Ce sont les mots utilisés par Darmanin pour faire taire la journaliste, méthode qui n’est pas nouvelle. Or tu expliques que cela ne relève pas seulement de la misogynie mais d’un langage d’extrême-droite. Peux-tu nous expliquer ?
« Ça va bien se passer », c’est un des gimmicks que l’on retrouve le plus chez les Youtubeurs d’extrême-droite qui sont extrêmement suivis notamment par des jeunes et très jeunes. Cette phrase vient d’un coach sportif strasbourgeois qui se fait appeler Maître Yoda qui clashe un de ses anciens disciples en lui disant qu’il va le frapper mais que « T’inquiète pas ça va bien s’passer, bien s’passer ne t’inquiète pas. » Les personnes qui traînent beaucoup sur internet connaissent cette phrase comme étant directement rattachée à la fachosphère. Le problème est que Darmanin l’utilise à plusieurs reprises. le ton est le même que la vidéo également. Cela ressemble à une private joke.  

Le principe du dog-whistle finalement ?
Tout à fait. Le dog whistle c’est quand un individu, dans un discours public, va faire une référence cachée de ralliement qui ne sera pas identifiable par le grand public. Dans le cas de la séquence de Gérald Darmanin, il se peut que ce soit un appel du pied à la jeunesse d’extrême-droite qui sait comprendre ces codes. L’avantage c’est que si quelqu’un pointe du doigt la référence, la personne incriminée puisse rétorquer « Mais non vous dites n’importe quoi » sans que ça choque. Ce qui m’a choqué dans les propos de Darmanin c’est qu’ils traduisent qu’il consommerait peut-être ce genre de vidéos d’extrême-droite et en rigolerait avec ses amis, soit que l’utilisation de cette phrase serait volontaire et donc du dog whistle. Je ne sais même pas ce qui est le plus chaud finalement. Ce qui est glaçant c’est que Darmanin gère les forces de police et la protection des femmes dans ce pays.

Y a-t-il une nouvelle culture d’extrême-droite ?
Oui, je dirais même qu’il y a une sous pop culture d’extrême-droite. C’est très désagréable de s’y plonger mais je crois qu’il faudrait vraiment que les gens le fassent parce qu’elle est très prégnante sur internet avec beaucoup de symboles et de choses parfois très subtiles que la majorité de la presse et du monde politique ignore. 






Selon toi, la presse n’a pas relevé cette notion et s’est arrêtée au caractère misogyne de l’attaque de Darmanin. Pourquoi ?
Cela n’est pas volontaire. C’est une méconnaissance des codes de l’extrême-droite propre à internet. Les journalistes doivent se former à ce langage internet. Cette fachosphère est vraiment très forte sur internet. 

Pourquoi cette culture d’extrême-droite séduit-elle autant les jeunes ?
Pour la génération de nos parents, ce qui était le summum de la subversion c’était d’être d’extrême-gauche. Aujourd’hui, la plus grande forme de rébellion c’est d’être d’extrême-droite. Pour les jeunes, un personnage comme Eric Zemmour ose. Les sorties que peut faire Gérald Darmanin répondent à cela aussi. 

@annatoumazoff  @memespourcoolkidsfeministes


Entretien Margot Ruyter