Les meilleurs disques (et le pire) de 2016

top10

1. M83, Junk
On avait un peu décroché de M83, et puis cet album est arrivé par surprise. Autour de nous, beaucoup de gens frileux se sont bouché le nez – ce qui n’est pas la meilleure manière de procéder. On a préféré ouvrir nos oreilles. Ce qu’on a entendu ? Quinze titres ambitieux et singuliers qui passent de Supertramp à ELO, de Mark Wirtz à Barbra Streisand. On pense aussi à Michel Berger. Pourquoi avoir peur des influences FM, se mettre ainsi à l’abri ? Un petit coup de saxo fait moins de mal qu’une salve de kalachnikov. Si l’on oublie trois longueurs un poil héroïques, on tient un captivant opéra pop. (Naïve)

 

2. Shay, Jolie Garce
La scène rap est la plus vivante du pays. Bémol : ses zozos ne font pas dans la dentelle. Charisme, urgence, voix, tubes, son, Shay fout un bon coup de tatane aux mâles. (92i)

 

3. The Divine Comedy, Forever Land
N’en déplaise aux progressistes hystériques, c’est parfois dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs 33-tours. À écouter allongé sous un plaid avec une tasse de thé. (Pias)

 

4.  CRX, New Skin
Le rock est-il condamné à la rubrique nécrologies ? Non, il reste les Strokes et ce groupe, CRX, avec lequel Nick Valensi dégaine un disque où les guitares bougent encore. (Columbia)

 

5. Dombasle & Ker, La Rivière Atlantique
Où l’icône la plus marrante de l’underground parisien enregistre un album avec la diva du gratin mondain… Tordu sur le papier ? Envoûtant à l’écoute. (Pan European)

 

6. The Growlers, City Club
On a écouté de bons albums pop cette année mais le côté référencé pouvait refroidir. The Growlers a l’originalité et la fraîcheur. Et ce chanteur ! (Cult)

 

7. Paradis, Recto Verso
L’électro est devenue un triste papier peint. Qui la réanimera ? Le duo Paradis, qui compose de grandes chansons – une version française des Pet Shop Boys époque Behaviour . (Barclay)

 

8. Alister, Mouvement Perpétuel
Le mousquetaire Alister, mais aussi Lafayette, Barbagallo et Alexandre Chatelard ont redonné de la tenue à la chanson française. Biolay ? Qu’il s’achète du shampooing. (BMG)

 

9. The Weeknd, Starboy
Derrière sa coiffure pas évidente, The Weeknd chante mieux que Drake. L’album contient « I Feel It Coming », du niveau de Michael Jackson. Du mainstream plus que potable. (Def Jam)

 

10. David Bowie, Blackstar
Bowie n’est à cette place que faute de mieux. Sur son album d’outre-tombe, il n’avait plus toute sa voix. Mais quel flegme. Et « I Can’t Give Everything Away », quand même… (Columbia)

 

POUBELLOSCOPE –> PNL. Dans la légende , c’est le rap mis à la portée des apparatchiks PS. Enfin un groupe pour  Jean-Christophe Cambadélis ? (QLF)

Technikart #207, décembre 2016 / janvier 2017

technikart-208




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre