The Hereaftergo’ers, le nouvel EP de Babe

Babe

Après Voltery Flighty, leur premier album très free, jazz et british-folk acclamé par la critique, Babe revient triomphalement avec un nouvel EP chez Cracki Records et Moshi Moshi, The Hereaftergo’ers : un kaléidoscope qui met en avant le travail du vocaliste Gerard Black et les gammes les plus excentriques du groupe. C’est une nouvelle orientation pour Babe – ce groupe d’électro-pop à la croisée entre Glasgow, Londres, Bruxelles et Bordeaux – que l’on retrouve dans cet EP. Un mélange d’influences baroques, de disco-funk, de synthé-pop des années 1980 et de dancehall – pour n’en nommer que quelques unes – qui nous donne un résultat un peu plus électronique dans lequel on retrouve cependant les notes acoustiques de Volery Flight au niveau des samples.

Lancé par les deux ex-membres de Findo Gask, Gerard Black – clavier écossais et vocaliste de François & The Atlas Moutains – et Michael Marshall, l’intention était de reprendre les chansons de Gerard jusqu’à leur finalité, en les laissant suivre l’instant musical, les laissant se développer naturellement, pour un résultat est un peu plus sombre.

Babe a donc réussi à faire sa place, donnant des concerts ici et là, sur la lignée de Everything Everything, Anna Calvi, Slow Club, Au Revoir Simone et François & The Atlas Moutains. A consommer sans modération.

                                                                                                                             Alice Froussard

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre