Les marques, super-héroïnes de la pub ?

GloryParis
Créée il y a un an et demi, l’agence Gloryparis entend importer « le creative business, une façon de faire anglo-saxonne », en France. « Dans une période de crise économique, réussir à séduire le consommateur et lui donner des raisons d’acheter n’est jamais facile, avancent les deux fondateurs de l’agence, Arnaud Le Bacquer et Hugues Pinguet. Alors, comment réussir à vendre ? En faisant de chaque marque un héros. » Avant, selon les joyeux drilles, nos références héroïques avaient pour nom André Malraux ou Simone de Beauvoir. « Aujourd’hui, sans véritables portes-paroles, le réel héros est la marque elle-même. C’est elle qui, dans l’imaginaire des gens, possède des “pouvoirs”. Le pouvoir d’être beau, de bien faire la cuisine ou le pouvoir du jean de faire de belles fesses. »
MARIE FANER

Paru dans Technikart #200, avril 2016

Technikart-200



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre