L’Abécédaire des festivals de l’été

1238742_10151587827986227_622587189_n

Que vous soyez plutôt hippie-chic avec une couronne de fleur, punk-head métalleux, babos aux cheveux long, jeune cadre dynamique, baby-rockeur parisien, hipster fan d’électro ou ex-guitariste d’un groupe de garage-psyché, il y a forcément un festival à votre image. On vous fait le tri de A à Z.

Le plus Alternatif : Le BINIC Folk Blues Festival

Vous y croiserez : Tous les fans des groupes de musique qui ont moins de 500 likes sur Facebook. Et sur scène, tous ces groupes, un peu underground mais très prometteurs, sponsorisés par BornBadRecords alors on sait que c’est une valeur sûre : Forever Parots, Frustration ou encore James Finch JR. On y croisait même Ty Segall et The Oh Sees les années précédentes. Un beau mélange mer et soleil, sur fond de blues garage, rock’n’roll et folk, le tout, sans dépenser un sou !

Avertissement : La line up est pointue et férocement indé – refusant le diktat de l’aseptisation. Ce n’est pas ici que vous verrez Christine & The Queens ou Fauve. Et tant mieux !

30 juillet au 5 août, Binic-Saint Quay Portrieux, http://www.binic-folks-blues-festival.com/

Le plus Boulimique (mais tout de même Branché) : Le Dour Festival

Vous y croiserez : Flume, The Wombats, Glass Animals, Coco Rosie, Agoria, mais aussi Carl Bârat and the Jackals… et du reggae, du rock et du hip-hop. Plus de 8 scènes et 200 groupes pour une édition encore plus rock que les précédentes. Bon, il faut l’avouer, vous êtes un hipster branché et vous ne connaissez pas tout, mais vous faites quand même semblant car c’est « in ».

Avertissement : Pour cette 27e édition du festival, le Dour Festival durera exceptionnellement 5 jours – merci au projet culturel « Mons ». 200 groupes, on frôle l’overdose (pas que musicale). Bon, on y va ? On y court !

15 au 19 juillet 2015, Dour, http://www.dourfestival.eu/

dour-festival

Le plus Croate : Outlook Festival

Vous y croiserez : Des centaines de festivaliers qui danseront dans le fort abandonné de Punta Christo, surplombant la mer adriatique au son de BADBADNOTGOOD, Boy Better Know, Noisia, Moodymann, Shy FX ou encore George FitzGerald. Les plages proches du fort et les bateaux seront pris d’assaut par des gens délirants et l’ambiance de la musique underground ! Bref, l’Outlook, c’est LE festival en matière de bass music.

Avertissement : Attendez-vous à croiser des fêtards complètement high dans des ruines, des tunnels abandonnés et des amphithéâtres d’un autre temps. Enfin, si vous êtes dans le même état, dansez sur la drum, reggae, house et dubstep. Entrainant.

2 au 6 septembre, Pula, Croatie, http://www.outlookfestival.com/

Le plus DeuxPointZéro : le Scopitone

Vous y croiserez : Des robots (pas les Daft Punk), de l’électro-rock à fond les balons et surtout des mecs arty, très 2.0, toujours prêts à danser sur des trucs un peu perchés. Un festival de son et lumière nantais qui fait toujours un carton !

Avertissement : Bon, il faut se balader dans les rues de Nantes pour le trouver : le Scopitone est partout – et nul part à la fois.

15 au 20 septembre 2015, Nantes, http://www.stereolux.org/festival-scopitone-2015


Le plus Estival :
Le Midi Festival

On y croisera : Une programmation très -voire quasiment- anglophone. C’est toujours aussi bobo : Dream lovers, Rat boy et les californiens de Peaking Lights. Mais bon, au moins, c’est l’été, c’est chill, et ça fait du bien après une bonne semaine de métro-boulot-dodo ou la soutenance de votre thèse à la Sorbonne. Et puis, d’après nos souvenirs, les rencontres sont plutôt sympathiques à la Villa Noailles.

Avertissement : Verres de rosé, farniente, et soirées dans un palace en écoutant de la bonne musique : le Midi Festival donne envie, surtout aux intellos au repos. Don’t forget your book.

24 et 25 juillet, Hyères, http://midi-festival.com/

Le plus FlowerPower : Meadows In the Moutains

Vous y croiserez : Des stands de bijoux et de vêtements, des workshops, des foodtrucks, des installations artistiques, des colliers de fleurs… Aussi quelques groupes un peu planants tels que Jane Fitz, Mo Colour, The Turbans. Vous croiserez aussi des renards ou des lapins – hello le zoo ! – car le festival est haut, très haut dans les montagnes Bulgares.

Avertissement : Un festival éco-responsable, écologique et atypique, babos et bobos… Ca change des gros festivals de l’Est comme le Sziget (vu et revu) et ça permet des visiter les montagnes bulgares. Bref : un festival écolo-hippie.

12, 13 et 14 juin,  Bulgarie, http://www.meadowsinthemountains.com/

1035x690-20140429-coachella-17-x1800-1398876294

Le Plus Ghetto : Check The Rhyme

Vous y croiserez : Joey Bada$$, Skepta, Schoolboy Q et Pusha T. Bravo, vous avez réussi à trouver le seul festival 100% hip-hop de l’été. Pour sa deuxième édition, ce petit nouveau a réussi à faire de Nice une ville un peu « ghetto ». A sa façon.

Avertissement : Nice, c’est un peu la capitale de la gérontophilie. Attention aux crises cardiaques de Papi Mamie si vous fumez un pèt’ sur la Promenade des anglais.

2 juin, 24-25 juillet, Nice, http://www.festivalchecktherhyme.com/

Le Plus Helvétique : Paléo Festival

Vous y croiserez : Depuis 1976, des groupes Suisses, pas mal de variété mais des trucs qui relèvent un peu le niveau. La programmation est moins agréable que les années précédentes et on retombe un peu chez les Yéyé avec Véronique Sanson et Johnny Halliday. Il y a aussi David Guetta –il existe encore lui ?- Bon heureusement, Il y a The Do, Angus et Julia Stones et deux-trois autres trucs sympatoches.

Avertissement : Plutôt cool de découvrir des groupes suisses ! Il y en a plusieurs à découvrir et (re)découvrir. Sachez aussi faire le tri.

20 au 26 Juillet 2015, Nyon, Suisse, http://yeah.paleo.ch/

Le plus Indémodable : Rock En Seine

Vous y croiserez : Les Libertines, Rodrigo y Gabriella, Ghost, Jamie XX, Alt-J, Fauve (Ah ouais …) Glass Animals. Toujours présent au mois d’août pour ramener aux bercail les Parisiens fuyants, Rock En Seine reste fidèle à lui même (et à la programmation du Primavera).

Avertissement : On s’y rend bon gré mal gré parce qu’on croise toujours des baby-rockeurs, des vieux de la vieille qui attendent les Libertines et qu’on y est bien, une bière à la main. De toute façon, ça vous rappelle votre période rockeur hype et vos 18 ans.

28, 29 et 30 août, Domaine national de Saint-Cloud. http://www.rockenseine.com/

11111159_973750619313306_3815843506495610318_o

Le plus JeVoteàGauche : La Fête de l’Huma’

Vous y croiserez : Cool, des chansons engagées : Manu Chao, Les Hurlements d’Léo, Shaka Ponk et l’orchestre Divertimento. En fait, on n’en attendait pas moins pour l’édition 2015 de la Fête de l’Humanité.

Avertissement :
Vous aviez défendu coûte que coûte Daniel Mermet quand on supprimait son émission Là-bas si j’y suis, vous êtes Charlie, et vous défendez la 6ème République ? Bingo, vous êtes au bon endroit.

11 au 13 septembre, La Courneuve-Paris, http://fete.humanite.fr/

Le plus Kids : Au Secret Garden Party

Vous y croiserez : Jungle, The Cat empire, Angus & Julia Stones, The Temple… mais aussi un château gonflable sur un lac, des gens déguisés en girafes ou en pingouins et même des filles en maillots qui se battent dans la boue.

Avertissement : Si vous pensez qu’Alice au Pays des merveilles aurait dû exister, courrez y. Si vous avez des gosses, courez-y aussi. Pareil si vous avez toujours voulu être une licorne ou vivre dans un autre temps.

23 au 26 Juillet 2015, Cambridgeshire, www.secretgardenparty.com

Hellfest2012_preview

Le plus Littéraire : Lectures sous l’arbre

Vous y croiserez : Des lectures de Henri Michaux, Marguerite Duras, Colette, Descartes et bien d’autres. Bon d’accord, selon Duras, « Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit », mais parfois s’emmitoufler dans des pulls pour écouter des classiques. Ca a du charme, surtout quand on est perdu dans les montagnes. Zen-Zen attitude.

Avertissement : On s’emmitoufle SERIEUSEMENT dans des pulls le soir, parce que certes, le festival est en juin, mais on est quand même à 1000 mètres d’altitude. Mais la poésie, ça rapproche les littéraires un peu frileux…

16 au 23 aout 2015, Ardèche, http://www.lectures-sous-larbre.com

Le plus Montagnard : Cosmo Jazz Festival

Vous y croiserez : Des mélomanes venus rien que pour l’évènement et des randonneurs s’y retrouvant par hasard après une ballade en famille. Quoi de plus agréable qu’un après-midi concert jazzy en altitude avec une vue imprenable sur le Mont Blanc ou encore des jam session plus pop-rock le soir dans les bars de la ville ? Et puis, l’acoustique de la montagne, on ne connaissait pas encore – ça change des festival électro où on finit toujours par saturer des « boom-boom » !

Avertissement :
Essayez d’arriver à l’heure : vos jambes ne se remettraient pas d’une ascension pour rien.

25 juillet au 2 août, Chamonix, http://cosmojazzfestival.com

Le plus New : Le Macki Festival

Vous y croiserez : Non, ce n’est pas le festival de Mac Demarco. La Mamie’s et le Cracki Records ont fondé ensemble le nouveau festival en 2014. Ca donne une Line Up assez diversifiée. Les rythmes sont plutôt planants (comme Syracuse), l’électro posée (comme Genius Of Time), c’est parfait pour se caler sur les grandes pelouses près du lac de Croissy. On croisera aussi sûrement quelques intrus qui viennent profiter du soleil au bord du lac, des gosses, des vieux, des jeunes… Bilan : une faune assez diversifiée.

Avertissement : Le Macki est petit, nouveau et  son cadre est plutôt sympa. On est calés sur les pelouses pour « chiller » quelques jours à un prix qui ne paye pas de mine !

25, 26 et 27 septembre 2015, Parc de Carrières (Croissy-sur-Seine) http://www.mackimusicfestival.fr/

MACKI_OFFICIAL_RPVISUALS-50_ts6wxp

Le plus Oublié : Festival Du Bout du Monde

Vous y croiserez : Fakear, Selah Sue, Criolo, beaucoup de musiques de partout, des musiques « du monde ». Beaucoup d’inconnus aussi. Attention quand même, si vous voulez croiser quelqu’un : les entrées sont limitées à 20 000 places. Ambiance familiale, cool et détendue. Vous croiserez toujours un gentil Breton pour vous offrir une bière.

Avertissement : C’est au bout du monde (c’est le cas de le dire) : loin, loin vers la côte bretonne. On dépasse un cimetière de bateaux. On prend l’air frais. On arrive sur la presque île de Crozon. Et là, on surplombe l’océan.

31 juillet au 2 aout 2015, Presque île de Crozon, Finistère, http://www.festivalduboutdumonde.com/

Le plus Péteux : ElectroBeach Festival

Vous y croiserez : Tous les moins de 25 ans qui ont loupé Tomorrow Land. C’est le même principe, avec la plage et la vue sur les bateaux en plus. Pour cette 7e édition, on aura même droit à Aviici et Martin Solveig.

Avertissement : Vous pensiez vous déchainez les pieds dans l’eau ou sur le sable chaud ? Eh non, le festival est sur les pelouses de Port-Barcarès, cette (ex-) paisible station balnéaire. Le décor n’en reste pas moins agréable, vous pourrez l’observez à souhait en attendant votre tour aux toilettes quasi inexistantes.

10 au 12 juillet, à Port Barcarès, http://www.electrobeach.com/

Le plus Queer : Loud and Proud

Vous y croiserez : Des performances et des concerts d’homos – d’hétéros et de minorités chouettes à côté desquelles on passe. Vous y croiserez des groupes tels que Perfume Genius, planant et fantomatique, ou Austra la canadienne et sa pop-électro. Performances artistiques et projections sont au programme, où les normes du genre sont questionnés, et où l’on évoque la domination sexuelle. Un festival sans dessus-dessous…

Avertissement : Le carton d’invitation annonce la couleur : rose tape à l’œil saupoudré de paillettes dorée (oups, on n’arrive plus à s’en débarrasser) : le festival de la Gaité Lyrique, c’est quatre jours de cultes aux minorités sexuelles, de représentations du corps. Au moins, vous verrez les choses sous un nouveau jour!

2 au 5 Juillet à Nantes, Paris et Lyon http://gaite-lyrique.net/loud-proud

Le plus Racoleur : Sziget

Vous y croiserez: Alt-J, Selah Sue, Florence and The Machine, The Foals mais aussi Robbie Williams et pleins d’autres. Oui bon, il y a de tout. Malgré quelques erreurs, la line up serait plutôt sympa. Vous y verrez peu de Hongrois (le pass coûte le tiers de leur SMIC) : plutôt beaucoup d’adolescents européens à casquette qui le considèrent comme le « meilleur festival du monde », ayant économisé tout leur argent pour se payer un ParisBeauvais-Budapest avec Ryanair. Autant s’éclater.

Avertissement : Retenez-le il y a de tout. C’est même un mix un peu trop mixé. Enfin, globalement, on ne va pas au Sziget pour la line up. L’été vous voulez du soleil, non ? Des rencontres, beaucoup de rencontres, trop de rencontres? De l’alcool pas cher et des baignades ? Voilà, alors suivez- les panneaux en direction de Buda’, « l’île de la tentation » à la Hongroise.

10 au 17 Août 2015, Budapest, Hongrie, http://szigetfestival.fr/

 

 

Le plus Saint-Trop’ : Délices Sonores

Vous y croiserez : Kolombo, Lost Frequencies, Kungs, The Cloners, Charly Virz, de l’électro plutôt sympa pour un nouveau festival qui s’annonce assez cool et qui propose une vue plutôt agréable. Bah oui, la scène est perchée en haut de la citadelle de Saint-Tropez.

Avertissement : Bon, il n’y a pas que la vue. Sachez aussi apprécier les poseurs de Saint Trop’ et les pimbêches sur talons aiguilles au fond de teint orange. Forcément, on ne se refait pas.

21 Aout, Saint Tropez, http://cms.sainttropeztourisme.com/documents/105/Evenements/2015_aout/delices-sonores-saint-tropez-150821-002.pdf

Le plus Tradi : Festival Interceltique de Lorient

Vous y croiserez : Des bretons et des celtes, en veux-tu en voilà. Amateurs d’Amazing Grace, de Guiness, porteurs de kilt et joueurs de cornemuse, rendez-vous à Lorient pour écouter des groupes réunissant les peuples ! Des chorales, des représentations de danse, des défilés, et aussi Simple Minds et Charlie Winston.

Avertissement : N’oubliez pas vos instruments traditionnels et votre costume régional, on y organise même des concours. Vous n’êtes ni celtes, ni bretons ? Déguisez-vous, buvez une bière et rigolez très fort, ils n’y verront que du feu.

7 au 16 août, Lorient, http://www.festival-interceltique.bzh/

1399243_3_9950_defile-lors-de-la-40e-edition-du-festival

Le plus Utopique : Burning Man

Vous y croiserez : Tous les déjantés de l’Amérique créative au beau milieu du désert de Black Rock pour la plus grande rave party du monde. L’argent y est banni, tous les festivaliers y sont inviter à « échanger » (son alcool et ses acides) : l’anticonsumériste, c’est le nouveau « cool ». Pas de règles ici, tout est absolument conceptuel.

Avertissement : BurningMan, c’est le rendez-vous des vieux hippies, des fêtards de San Francisco et des élites technologiques de la Silicon Valley. Niveau code vestimentaire, on est entre Mad Max, le bal des travestis et le style hippie chic des cougars entretenues au Yoga.

30 août au 7 septembre, Nevada, USA, http://burningman.org/

burning-man

Le plus « ViveLaNature » : Le Woodstower

On y croisera : Chill Bump, John Milk, musiques, des arts de rue et des stands de créateurs locaux. Instaurée par le Woodstower en partenariat avec la région Rhône Alpes, l’initiative du festival est de parler différemment du développement durable. Woodstower montre qu’on peut tout de même faire un festival en étant GREEN.

Avertissement : Enfin, qui dit vert dit toilettes sèches (12000 litres dépensés en moins) et tri sélectif. Mais bon, c’est rare qu’on ait le beurre et l’argent du beurre. Prenez votre courage à deux mains et votre mal en patience.

29 au 30 aout 2015, Lyon, http://woodstower.com/

 

Le plus WhatTheFuck : Woodstock Poland

Vous y croiserez : Beaucoup de jeunes revenant d’Interail qui n’ont plus un sous. A, Kostryn nad Odra à la frontière allemande, Wood Stock Poland vous attend avec des Carlsberg à moins de un euro. L’entrée est gratuite, et il n’y a même pas de sécurité : free drugs allowed. Musicalement parlant, on a toujours pas compris la programmation – on y a déjà croisé The Prodigy suivi de Damian Marley et de musique traditionnelle polonaise – mais c’est quand même super rigolo.

Avertissement : La nudité est parfois pratiquée. Des polonais complétement high un peu collant sur les bords, ne parlant pas anglais – et les membres de la secte Hare Krishna tentent de vous enbobiner avec leurs chansons et leur bouffe gratuite. Des batailles de boue sont à prévoir aussi. Vous l’avez compris, âmes sensibles s’abstenir.

30 juillet-1er aout, Kostryn nad Odra, Pologne, http://woodstockfestival.pl

154-451x316

Le plus eXtrême : Xtrem Fest

Vous y croiserez : Tous ceux qui ont loupés le HellFest. Le Xtrem Fest d’Albi est le chassé-croisé des punks et des metalheads – fans de grosses guitares et grosses batteries agressives – se réunissant sur le parking d’une zone commerciale. Bref, le métal, vous connaissez et vous y allez pour voir Cannibal Corpse, Satanic Surfers ou The Exploited.

Avertissement : Certainement l’un des seuls endroits où vous croiserez des mecs de 50 ans pour qui la vie en société n’est pas le point fort – jouant à qui tapera son voisin le plus fort dans les pogos. Standing ovation pour celui qui tiens plus de 3 minutes.

17 au 19 juillet, Albi, http://www.xtremefest.fr/

Le plus YOLO : Le Cabaret Vert

Vous y croiserez : Beaucoup de joyeux lurons qui pestent contre les hipsters, des accents rigolos, des festivaliers déguisés, des bières belges, des éco-toilettes et des spécialités artisanales pour se restaurer. La prog’ y est écléctique (idéal si vous aimez autant l’électro et le reggae que le rock et les chansons engagées), c’est pas cher et l’ambiance y est bon enfant : au Cabaret Vert, on ne se prend pas la tête, et on crie, on danse, on vit !

Avertissement : Inutile de chercher à concurrencer l’état de vos voisins de campings, ils auront forcément une longueur d’avance – étant arrivé le mercredi soir pour « pouvoir faire eul’ festival comm’ y s’doit » et hurlant à qui veut l’entendre qu’il y a un « APEEEERO ! » en préparation. Boule Quiès fortement recommandés si vous espérez dormir au moins une heure. Les bottes de pluie peuvent aussi être un investissement nécessaire.

20 au 23 août 2015, Charleville-Mézières, http://cabaretvert.com/


Le plus Zzz: Les Siestes Electroniques

On y croisera : Des festivaliers sympas zen, posés. L’édition 2015 est en partenariat avec le Musée du Quai Branly. D’ailleurs en parlant de musée, le but est de s’inspirer, musicalement parlant, des collections audio du musée. Des noms plus où moins connus, mais aventures sonores garanties.

Avertissement : Gratuit, en plein air et parfait pour somnoler sur les pelouses parisiennes ou toulousaines ! Là bas il faut être décontracté, y aller pour se détendre les week-end après les (rudes) semaines d’été au boulot.

5, 12, 19 et 26 Juillet et 2 Aout, Paris http://www.les-siestes-electroniques.com/


Alice Froussard




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre