La Playlist Joey Starr

Joey Starr ok

Joey Starr est en couv’ de notre nouveau numéro ! L’occasion de revenir sur quelques uns de ses classiques, en musique et en vidéos. Kaaris et Maître Gims peuvent aller se rhabiller…

Le Pouvoir, NTM (Authentik, 1991) 1991, NTM sort son premier album. L’occasion de découvrir un Joey tout jeune mais déjà bien énervé. Et d’admirer la belle nuque longue de Kool Shen.

Soul Soul, NTM (Authentik, 1991) Un clip bien old school pour un morceau culte.

Police, NTM (1993… J’appuie sur la gâchette, 1993) Deuxième album et une première polémique : le morceau Police s’en prend violemment aux forces de l’ordre et entraine une enquête classée sans suite. 18 ans avant Polisse, on est loin d’imaginer que Joey interprétera un jour un « condé ».

J’appuie sur la gâchette, NTM (1993… J’appuie sur la gâchette, 1993) Deuxième polémique : le titre J’appuie sur la gâchette est boycotté par les radios. En cause : une prétendue apologie du suicide. Le morceau et le clip sont pourtant sublimes.

Plus jamais ça, NTM (Paris sous les bombes, 1995) Une époque lointaine ou les rappeurs prenaient encore position… Alors que le FN prend de plus en plus d’importance dans le paysage politique français, Didier et Bruno appellent à « pisser sur la flamme tricolore« . Un texte plus que jamais d’actualité.

Tout n’est pas si facile, NTM (Paris sous les bombes, 1995) « A l’époque les héros s’appelaient Actuel, Lucien, Dee Nasty, Tecol et Meo… Big up big up pour être resté aussi longtemps tout en haut ! »

Paris sous les bombes, NTM (Paris sous les bombes, 1995) Parce qu’avant le micro, Joey Starr et Kool Shen ont d’abord magné la bombe de peinture. Sans doute le plus bel hommage musical au graffiti.

Seine Saint-Denis Style, NTM (Suprême NTM, 1998) Impossible de dissocier Joey de son département d’origine, le fameux 9.3. Pour tout ceux qui ont un jour porté un survet’ Tacchini.

Affirmative Action, NTM feat. Nas (Seine Saint-Denis Style remix, 1999) Quand Nas te propose un remix d’un de ses titres cultes, c’est plutôt bon signe. En reprenant ce titre paru sur le It Was Written du king of New York, Joey et Kool dépassent les frontières et deviennent des références internationales.

Comme des fous, Fat Cap feat. Joey Starr (2000) Période B.O.S.S., 60 jours et 60 nuits avec Francis Lalanne et tabassage de singe. Comme un fou quoi.

Gaz-L, Joey Starr. Le premier morceau solo, sur un sample du sublime Quit it de Miriam Makeba. Culte !

Le métèque, Joey Starr (Gare au Jaguarr, 2006) Georges Moustaki et Joey Starr, une rencontre improbable? Pourtant ça marche…

Bad Boy, Joey Starr (Gare au Jaguarr, 2006) Le divorce avec Kool Shen est consommé depuis quelques temps, mais Joey met les points sur les i avec Bad Boy. Son ancien compère en prend pour son grade : « On a grandi ensemble, on a construit ensemble. Et ton putain d’égoïsme a brûlé l’ensemble« , en écho aux paroles de Tout n’est pas si facile

Mon rôle, Joey Starr feat. Oxmo Puccino (Egomaniac, 2011) Dernier album solo, en date : Egomaniac en 2011. A noter, un petit feat. avec Oxmo, pour une rencontre des géants plutôt sympa.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre