BIM, le Uber de la réservation de restaurant ?

Perrochon Capture
Bim, le nom de son appli, lui a été inspiré par « son tic de langage », affirme Anne-Christelle Pérochon. Cette entrepreneuse de 26 ans réinvente la manière dont on va au restaurant. Adieu les longues et interminables minutes au téléphone pour avoir une table souvent des jours plus tard. Désormais, c’est en quelques clics sur l’interface hyper intuitive que ça se fait. Grâce à une sélection des « cent meilleures tables » d’une ville et une communauté de plus de 30 000 utilisateurs, on réserve à la dernière minute un restaurant de qualité. En réinventant « le social dining pour une expérience culinaire ultime » les abonnés à l’appli sauront si leurs potes se sont régalés d’un sandwich mozza chez Mmmozza (57 rue de Bretagne, Paris) ou d’un persillé de Black angus au Métropolitain (8 rue de Jouy, Paris IVe). Un concept venu de Tokyo et transposé à Paris. Comment ? « Après Los Angeles et Barcelone, on s’attaque à New York cet été. Mon objectif ? Devenir le leader mondial. »
PIERRE ARDILLY

Paru dans Technikart #200, avril 2016

Technikart-200



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre