Une main tendue à Koons

JK

Alors que débute le festival Do Disturb! au Palais de Tokyo on s’arrête deux minutes devant une statue tout aussi weirdo 

Dans la nuit du 29 au 30 mars, l’artiste Olivier Urman a sauvagement installé une statue à l’endroit même où doit être érigé le Bouquet Of Tulips de Jeff Koons. On y voit une main tendant un micro (à toi/à vous/aux oiseaux/à Jeff Koons). Cette oeuvre brut de gris de 3,50 m de haut nargue les passants avec cette citation « L’Art vous aime-t-il ? ». 

Et la nuit d’installation fut …

Quelque part à Saint-Ouen, jeudi 29 mars au soir. Une dizaine de silhouettes attendent le camion Ada. Il est minuit passé. « Allez allez lààà, on se dépêche ! » : un manteau noir s’énerve. On charge le camion. Direction avenue Franklin Roosevelt, dans le 16ème arrondissement. Arrivée sur le parvis du musée, les derniers craquements du Palais de Tokyo laissent place au convoi euphorique. Il a fallu attendre que l’espace se vide totalement afin de monter l’oeuvre en toute discrétion. Et en toute illégalité.

Jeudi 29 mars, minuit au milieu des marches du Palais de Tokyo. Entre deux colonnes, le photographe Jacob Khrist supervise l’escadron nocturne. C’est l’heure de faire cheeeese

 

Ça déambule entre les colonnes, la bouteille de vin et les motos garées nonchalamment. Après un dernier coup de rouge, la statue est montée. Quelques passants nocturnes observent, silencieux. Dernier quart d’heure, on contemple le parvis silencieux.

Rappel. Jeff Koons veut offrir à la Ville de Paris son Bouquet Of Tulips, une statue hommage aux attentats du 13 novembre 2015. Une main tenant un bouquet de fleurs, aussi polémique que l’ADN de Koons. Et à laquelle répond Olivier Urman dans ce dialogue insolent (qui précise que « contrairement à Jeff Koons, mon geste est complètement gratuit »).

En attendant l’installation (L’artiste = silhouette noire au centre qui se détache).

 

Alors on sourit à la statue, on répond tant bien que mal à la question métaphysique et on n’oublie pas de se prendre en selfie avant que l’oeuvre ne disparaisse. 

En parallèle le festival Do Disturb! se déroule du 6 au 8 avril : event FB

Photo à la une : Jacob Khrist

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre