Parlez-vous le « Totalistar » comme les pros?

kim-kardashian-et-kanye-west-debarquent-a-paris

Vous avez à négocier une interview mais ne comprenez pas bien votre interlocuteur ? Voici notre dico totalistar-français.

« C’EST OFF ! »
Je vais te raconter un truc d’un inintérêt tel que tu l’auras déjà oublié avant même que j’aie fi ni mon histoire.

« MOI, JE SUIS PAS DANS LE GAME. JE SUIS DIFFÉRENT »
Je vais te sortir exactement le même discours que tes dix derniers interviewés.

« SINON, JE CONNAIS UNE STYLISTE… »
Ma cousine est au chomdu et j’ai un deal avec Pimkie. Alors voilà ce qu’on va faire : elle organisera le shooting, il sera épouvantable et vous lui réglerez sa facture dans les dix jours. Deal ?

« ATTENTION, SI ÇA CONTINUE, BRUNO SOLO VA VOUS APPELER DIRECTEMENT »
Dit par une attachée de presse cherchant à vous impressionner.

« J’AI BEAUCOUP APPRÉCIÉ CE MOMENT »
Je vous méprise au plus haut point, merci de ne plus jamais me solliciter.

« SABRINA NE VALIDE PAS LES PHOTOS »
Fais un crédit sur 40 ans pour booker David Lachapelle au Pin-Up Studio pour le prochain shooting.

« VOUS M’AVIEZ PROMIS LA COUV »
Hein ?

« DANS CE CAS-LÀ, JE VOUS INTERDIS DE PUBLIER L’INTERVIEW »
Voir Technikart #202, #203, #204…

« NICOLAS ADORE VOTRE MAGAZINE MAIS VOUDRAIT FAIRE ÇA BIEN »
Vous pouvez toujours vous brosser.

« CAFE ROYAL, C’EST UN ANNONCEUR ? »
Notre rédacteur en chef en découvrant : la « filmo » de Robbie Williams.

Paru dans Technikart #207, novembre 2016

technikart-207




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre