LAIDBACK LADAKH

29339435_10155368116082596_8375720027210383360_n

Marre de l’hyperconnexion ? Besoin d’élévation ? D’une grande bouffée de zen, voire de changer de planète ? Et si vous testiez le Ladakh ? 

À ceux qui rêvent de découvrir la Lune : deux choix s’offrent à vous. Faire un petit virement (par PayPal) à Elon Musk et embarquer dans le vol SpaceX autour de ce bon vieux Pierrot prévu fin 2018, ou, plus raisonnablement peut-être, aller traîner vos guêtres du côté du Ladakh, ancien royaume bouddhiste de l’Himalaya offrant des paysages tout bonnement extraterrestres. Aux confins septentrionaux de l’Inde, enserré entre les deux plus hautes chaînes de montagnes au monde et perché à une altitude moyenne de 5300 mètres, le Ladakh est l’unique région d’Asie à ne pas subir la mousson. Un phénomène qui, couplé au froid extrême et aux vents violents qui balaient la région la majeure partie de l’année, explique l’aspect si particulier de cet envoûtant désert d’altitude. Montagnes déchiquetées aux crêtes vertigineuses et à jamais coiffées de blanc, vallées arides aux infinies variations de rouge, d’orange et de violet, que vient tacheter le vert des abricotiers… Et partout, en bande-son hypnotique, le grincement des moulins à prières et le flap-flap des guirlandes de drapeaux bariolés frétillant au vent.

Côté pile : l’immensité et le répit …

… côté face : la ville et ses câbles. Deux ambiances à visiter.

COMPAGNIE DES MOINES

C’est peu dire que le bouddhisme imprègne chaque parcelle de cette région qui semble suspendue entre ciel et terre, flotter au-delà du temps… De part et d’autre de la vallée de l’Indus, d’innombrables monastères, juchés sur des pitons rocheux ou construits à flanc de montagne, baignés de cette incroyable lumière à l’intensité si caractéristique, conservent précieusement la ferveur originelle du bouddhisme tibétain. Un héritage sérieusement mis à mal par la mainmise chinoise sur le Tibet. Certains, les plus sublimes, comme Alchi ou Thiksey, comptent parmi les plus vieux monastères de l’Himalaya. Y passer quelques heures en compagnie des moines, les voir souffler au petit matin dans leurs énormes trompes, comme s’ils cherchaient à réveiller les dieux, ou psalmodier inlassablement leurs mantras millénaires, avant de partager avec eux un verre de thé au beurre, est une expérience dont les vibrations mystiques et apaisantes résonneront longtemps en vous. Et ce même bien après votre retour sur terre …

La tradition sinon rien

Au détour d’une montagne : décor volcanique et ballade aquatique pour mieux percer les mystères de la région Ladakh

Y ALLER 🛫 : AVEC SHANTI TRAVEL
Fondée en 2005 en Inde par Alex Le Beuan, un Breton fondu d’Asie, Shanti Travel, agence spécialiste du voyage cousu main, s’appuie sur de nombreuses antennes locales disséminées sur tout le continent. Un maillage qui lui permet de créer des circuits et des séjours sur mesure où priment l’authenticité et la dimension humaine. Le Ladakh étant la destination fétiche d’Alex, un endroit qu’il aime à tel point qu’il y passe plusieurs semaines chaque année depuis plus de vingt ans, vous pourrez être sûr que les circuits proposés, qu’il s’agisse de treks dans le Zanskar ou d’excursions à la rencontre des éleveurs de chèvres pashminas sur les hauts plateaux du Changtang, seront pour le moins inoubliables…

SE LOGER 🏚 : À NIMMU HOUSE
Cette magnifique maison nobiliaire en pierre, située à 45 minutes de Leh, dans un petit village des plus pittoresques, a été rénovée avec beaucoup de goût. Point d’ancrage idéal pour les trekkeurs ou les voyageurs qui souhaitent explorer les merveilles de la région, cette maison d’hôte jouxtée par des étables hébergeant chèvres et yaks, est aussi le lieu parfait pour une petite retraite zen. La nourriture, préparée avec des ingrédients issus de l’agriculture locale, les séances de yoga prodiguées dans l’ancien temple, le feu, autour duquel se retrouvent chaque soir des personnages aussi étonnants qu’inspirants venus du monde entier, tout contribue à faire de Nimmu un lieu à part, et le plus régénérant qui soit…
À partir de 110 € la nuit, dîner
et petit-déjeuner inclus.
www.nimmu-house.com

 

TEXTES ET PHOTO : SEBASTIEN BARDOS




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre