La Nuit Européenne des Musées 2018

Affiche 2018

2018 signe l’édition de la Nuit des Musées à ne pas rater. Parce qu’à 66 ans, notre ministre de la culture est une féministe fan de Netflix et engagée pour la musique (actuelle), en 2018 plus que jamais, c’est le 19 mai que tout se passe. Dès la tombée de la nuit, laissez-vous séduire par la prestance du comédien Paul Hamy (inoubliable dans l’Ornithologue du brésilien João Pedro Rodrigues) en Alexandre le Grand, dans le texte de Laurent Gaudé, « Le Tigre bleu de l’Euphrate », mis en scène par Olivier Dhénin au musée Gustave Moreau.

Faufilez-vous dans les salles aux oeuvres éclairées (pour la première fois) du Jeu de Paume, mouillez-vous à la Conciergerie avec l’installation « Détournement » de Stéphane Thidet, qui fait écho à l’inondation de la crue de 1910. Après une visite au métale de Subodh Gupta à la Monnaie de Paris, découvrez Guernica de nuit au musée Picasso. Le plasticien Renaud Auguste Dormeuil ressuscite le ciel étoilé de la ville, tel qu’il l’était la nuit précédant le bombardement du 26 avril 1937, à l’aide de 1000 bougies. 

A l’épreuve de la grève, prenez le transporteur pour le musée du Louvre-Lens, à découvrir la Galerie du temps et les expositions « L’Empire des roses » sur les décors et ornements persans, la mode qajare (scénographie Christian Lacroix) et « Heures italiennes » agrémentées d’une programmation festive associant visites commentées originales, parcours ludiques, ateliers de création, spectacles vivants et animations. Revenez pour 21h à la capitale assister à l’immanquable performance de notre Superpoze national, It’s Alive au Grand Palais. Immanquable, on vous dit. 

Retrouvez la programmation complète de la Nuit Européenne des Musées en cliquant ici.

Albane Chauvac Liao




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre