Des matous et des hommes à Istanbul

KEDI

Carton-surprise aux US, ce docu plonge l’obsession lolcats dans un grand bain socio. 

La caméra trottine entre les cabas derrière les chats sauvages des rues d’Istanbul. Sources d’inspiration artistique, objets thérapeutiques, symboles politiques, ces matous libres captivent la population locale en lui exposant ses limites physiques comme spirituelles. De la chasse à la souris en infrarouge aux vues aériennes surplombant la mer, Kedi inspecte Istanbul sous toutes ses coutures tout en questionnant l’urbanisation tous azimuts de la ville historique – dont les chats sans maîtres ne sont pas loin d’être les vrais proprios.

Kedi, des chats et des hommes, Ceyda Torun (80 min)

Toujours en salles

LÉONTINE BOB




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre