Dead Sea ou la chouette mélancolie

Après un premier titre (« 8.50 ») qui mettait à l’honneur leurs influences shoegaze dans un format revisité, le groupe Dead Sea revient deux mois plus tard avec leur single « Lotion », mêlant nappes synthétiques, guitares digitalisées et voix hypnotique. Un mur de son mélancolique made in France porté par une production ultra-moderne, qui dessine les contours d’une musique avant-gardiste entre rock 90s, pop et musique électronique.
 
 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre