Dave Chappelle est-il toujours le meilleur comique au monde ?

Dave Chapelle

Le comique le plus tordant de sa génération est de retour après huit ans de silence. Welcome back ? 

Pschitt, disparu. En 2006, alors que HBO lui tend aimablement un chèque de 50 millions de dollars pour une troisième saison de son show télé, Dave Chappelle décide de faire un break… Crise existentielle monstre : le mec ne se sent pas aimé, il redoute qu’on comprenne mal ses vannes trempées dans l’acide, le pognon l’embarrasse, la célébrité le dégoûte, la porte est claquée. Il finira par se repointer discrètement huit ans plus tard, testant quelques nouvelles blagues dans des petites salles US…
C’est finalement Netflix, en achetant pour une grosse montagne de thune les droits de ses derniers stand-up, qui aura permis au monde de constater que le comique américain le plus tordant de sa génération était de retour. Deux spectacles sont tombés coup sur coup : le premier, The Age of Spin, fait l’effet d’une bouteille de champ’ qu’on aurait copieusement agitée pendant 11 ans avant de nous la débouchonner au visage. Les sujets les moins drôles de l’époque (les flics US qui butent des Noirs, les viols de Bill Cosby, les attentats, Kevin Hart…) deviennent un réservoir à punchlines d’une vélocité sidérante. Même pas le temps de se demander si on n’aurait pas un peu honte d’avoir ri à telle blague, la suivante est encore meilleure, et de plus mauvais goût encore. Le second, Deep in the Heart of Texas, plus « laid-back », est moins politique mais plus génialement vulgaire (la branlette exécutée en avalant son bol de céréales restera). Ce qui les lie ? L’empathie profonde qui caractérise ce mec-là. Un activiste vener qui n’aime rien tant que nous mettre face à la dégueulasserie du monde et nous rappeler que si l’on peut encore en rire, c’est qu’on n’a pas encore paumé notre humanité. Il revient à point nommé, lui.

The Age of Spin et Deep in the Heart of Texas (Netflix)

FRANÇOIS GRELET




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre