CANNES 2017 : The Beguiled (Les Proies) de Sofia Coppola


Sofia Coppola a présenté ce jour au Festival de Cannes et en compétition son dernier long métrage intitulé The Beguiled (Les Proies)

En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. McBurney (interprété par Colin Farrell) devient leur proie. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent entre Miss Martha (Nicole Kidman), Edwina (Kirsten Dunst) et Alicia (Elle Fanning). Dans quel lit le jeune officier ira-t-il ? Mais est-ce vraiment lui la proie ou sont-elles ses proies ?

Le film est esthétique, sensible, drôle, sarcastiques, intelligent mais ne vaut peut-être pas une place en compétition officielle à Cannes. Le scénario (trop) facile nous raconte une petite histoire qui vous divertira assurément. Avec Nicolas Gilson, journaliste belge pour le site ungrandmoment.be, nous nous sommes demandés si le film était féministe ! Les jeunes filles font toutes des tâches ménagères (coudre, cuisiner) mais ces tâches se transforment en armes contre le loup qui est entré dans la bergerie. Enfin, tenez à l’oeil le moment où vous verrez la scène où elles apprennent le français car la troisième personne au masculin n’existe pas !

Conférence de presse, critique, montée des marches, c’était la journée Coppola et la dernière (et 4ème) journée pour Nicole Kidman.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre