Tous les messages de: Technikart

« Mme Hidalgo, vous n’aurez pas ma Rolls ! »

Pour Thomas Morales (Éloge de la voiture, Rocher), la Maire de Paris gagnerait beaucoup à rouler avec lui en Silver Shadow… Cher Thomas, pourquoi autant de haine anti-hidalgo ? Thomas Morales : Je n’ai aucune haine, même une certaine admiration pour l’obstination de la Maire de Paris à bannir l’auto. Il y a chez cette dame un côté Don Quichotte des tricycles qui force le respect. Même si, évidemment, j’aurais..

« T’as érotisé la drogue »

La schnouf est-elle soluble dans le coït ? Notre chroniqueuse pense avoir la réponse… Il y a tout juste un an, je faisais du sexe avec un type. Il buvait comme une éponge et quand il était trop saoul pour ingérer un coup de plus, il me notifiait de son départ de soirée pour rejoindre son lit. Lit dans lequel j’allais finir. Moi, je buvais aussi – mais je m’ennuyais..

Le Musée x Galeries #3

Nouvelle immersion artistique au Montana   La Galerie réinvesti Saint-Germain-des-Prés sous l’impulsion du directeur artistique Gwenael Billaud. « La Galerie », c’est les soirées hybrides où se mêlent art moderne et contemporain, performeurs et personnalités du monde de l’art. Immersion totale dans ce bordel artistique où galeristes, artistes et récidivistes de la piste reviennent hanter les murs du club de poche. Référence à l’art moderne, instants contemporains, performances hallucinées, tout prend vie..

Gaspar Noé : « Vive les slows ! »

Le réal à truffé son dernier film de bombes électro. On en a profité pour lui concocter une interview 100% musique. La scène d’ouverture du fi lm, bluffante de maîtrise technique, est montée sur « Supernature ». À quel moment as-tu choisi ce tube de Cerrone ? Gaspar Noé : Pour démarrer, je voulais du disco. Et Cerrone est le premier à m’avoir répondu. Son morceau date de 77, mais..

La cocaïne c’est mal : notre test labo

Vous voulez faire tester votre gramme acheté au prix fort ? Soyez prévenu : le dealer ne rembourse jamais. LE TEST Même si l’idée est plutôt salutaire, pas simple de tester son ballot de coco à Paris. La voie officielle ? N’en parlons pas, autorisations et déclarations à n’en plus finir, il faut s’y prendre des semaines à l’avance, avoir une carte de collecte*, pour peu que la requête soit..

Baston x Fauchage Collectif ✨🖤

Le bordel le plus glam de Paname revient après une parenthèse lyonnaise. Une pause au Gambetta Club avec Fauchage collectif, pour un déferlement d’amour, de set et de spectacles scintillants ✨ On aime les soirée Baston! Et la prochaine s’annonce aussi chaude et belle qu’un soir de pleine lune au gazoil … Et c’est le collectif Baston! encore qui se décrit le mieux : « C’est l’histoire de 4 Vénus sorties..

Soirée Debussy à l’infini

Debussy, poésie et tutti quanti … Tous les sens en alerte pour un hommage XXL au pianiste dans un hôtel particulier du XIXe siècle. Le musée Jean-Jacques Henner entre en ébullition artistique : cette année on célèbre les 100 ans de la mort de Claude Debussy 🎶 🎶. Un hommage multiple qu’on retrouve le 8 novembre prochain, orchestré par l’artiste contemporain Leonardo Marcos. Pas seulement un concert donc, mais des..

Élie Semoun : « Je vais en prendre plein la gueule »

En arrivant au dernier étage de la Brasserie Barbès (Paris 18ème), où nous avons rendez-vous avec monsieur Semoun, on croise Yan Céh, pigiste de luxe pour mags snobinards (y compris Technikart). Ni une ni deux, on lui propose de mener l’entretien à deux. Attention les dégâts… Laurence Rémila : Avant de venir ici, on a vu des comptes sur Insta’ qui font des remakes de tes « petites annonces »...

Alexandre Kauffmann : « Dans 20 ans, la coke sera légale…»

Alors que le trafic de cocaïne en France bat des records, le journaliste Alexandre Kauffmann a passé un an auprès du groupe « Surdose » de la brigade des stup’. Bon, Alex, la dépénalisation, c’est pour quand ?  Au cours des années 2000, la vente de stupéfiants s’est « professionnalisée », à tel point que chaque grande métropole a aujourd’hui son « Cocaïne call center » ? Alexandre Kauffmann : C’est..

Robin D’Angelo a passé 1 an dans le porno amateur

À l’heure où l’on peut être pro-féministe tout en matant des sodomies à gogo sur Youporn, le journaliste Robin d’Angelo a choisi d’infiltrer le milieu du porno amateur. Une année dans le monde de Jacquie & Michel, ça ressemble à quoi ? Publier des articles complaisants dans Playboy, s’improviser cameraman, jouer un mari trompé sur un tournage ou encore enfiler une cagoule pour participer à un bukkake. Il en a..