Depuis le milieu des années 90, l’ingénieur motoriste Guy Nègre met au point une voiture, ronde comme une Smart et écologique comme un pet. Comprimé à 300 bars – soit 150 fois la pression d’un pneu de voiture –, l’air pousse les quatre pistons du moteur lui permettant de se déplacer sans polluer.
Si vous ne croisez pas encore la City Cat sur les hauteurs de Nice (faute d’homologation), là où Guy Nègre met au point sa voiturette, son autonomie se situerait entre 150 et 200 km à 90 km/h et jusqu’à plus de 400 km par adjonction d’un petit brûleur destiné à chauffer l’air.
Un prototype de cet engin à bruit de cocotte-minute existe déjà, mais la société MDI, créée par Guy Nègre, manque de financement pour mener ses recherches à terme. «Les lobbies pétroliers et automobiles ne sont peut-être pas étrangers aux brusques réactions d’antipathie de la part des banques, après le très vif intérêt suscité par mon véhicule exposé au Salon de l’auto à Paris en 2002», s’interroge le Géotrouvetou de Carros (Alpes- Maritimes).
Sûr de sa technologie, Guy Nègre s’obstine et se diversifie en attendant d’avoir les moyens d’homologuer son véhicule. Un groupe électrogène à air comprimé ainsi qu’un petit tracteur pour tirer les chariots à bagages dans les gares lui permettront peut-être de prouver qu’il détient la solution contre la hausse du prix de l’essence et de l’effet de serre.


«On peut émettre quelques doutes»

PATRICK COROLLER, DE L’ADEME, PIQUE UN COUP DE SANG QUAND ON LUI PARLE DE LA CITY CAT DE GUY NÈGRE.

VOUS DIRIGEZ LE DÉPARTEMENT TECHNOLOGIE DE L’ADEME (AGENCE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA MAÎTRISE DE L’ÉNERGIE). LA CITY CAT DE GUY NÈGRE EST-ELLE UNE SOLUTION D’AVENIR ?
On peut émettre quelques doutes. Il semble difficile qu'un véhicule à air comprimé affiche de telles performances. En l'absence d’un échangeur ultraperformant, l'ADEME a donc évalué l'autonomie de la City Cat entre 20 et 50 km.

LA FICHE RÉDIGÉE PAR L'ADEME BLOQUE TOUT SOUTIEN DE L’ETAT À MDI. EST-CE PARCE QUE VOUS CONCENTREZ VOS TRAVAUX SUR LA PILE À COMBUSTIBLE ?
Non, les recherches sur la pile à combustible aboutiront d’ici une vingtaine d’anées. Concernant MDI, notre avis technique se base sur les interrogations précédentes. Les tests d’autonomie que nous souhaitions faire n'ont pas eu lieu à ce jour, les prototypes n'étant pas prêts.

QUELLES SONT LES PISTES POUR RÉDUIRE LA POLLUTION ?
Les rejets de CO2 qui influent sur le climat sont proportionnels à la consommation. Le Premier ministre vient d’annoncer un programme de recherches pour aboutir à une voiture consommant 3,5 litres/100 km. Mais, pour l’instant, la voie hybride (Toyota Prius) est une bonne solution.


«On a 100 000 intentions d’achat !»

GUY NÈGRE, PÈRE DE LA CITY CAT ET BOSS DE MDI, REGRETTE LE MANQUE DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DE SA VOITURE.

EN QUOI L’ADEME BLOQUET-ELLE VOS RECHERCHES ?
Sans leur aval, pas financement de l’Etat. Or pour l’instant, la seule City Cat roulant dont nous disposons n’est qu’un prototype de travail avec 50 km d’autonomie car les réservoirs sont provisoires.

COMBIEN DE TEMPS VOUS FAUT-IL POUR TERMINER LE VÉHICULE ?
Dans des conditions financières suffisantes, on a encore dix-huit mois de développement. Mais actuellement, on n’a pas les financements nécessaires. Or il faut un véhicule fini pour obtenir de l’aide, mais il nous faut de l’aide pour finir le véhicule ! Nous préférons donc travailler sur le groupe électrogène et le tracteur industriel pour faire rentrer de l’argent frais.

QUELLES SONT LES PISTES POUR SORTIR DU TOUT PÉTROLE ET RÉDUIRE LA POLLUTION?
Nous proposons d’installer des barges sur les fleuves des villes avec des microcentrales électriques pour comprimer l’air nécessaire à nos voitures. Par ailleurs, nous avons déjà plus de 100 000 intentions d’achat aujourd’hui. Et les demandes de renseignement quotidiennes ont doublé depuis que le pétrole a passé la barre des 60 $ le baril.