À Bangkok, ton plaisir tu ne bouddheras pas

BANGKOK BY NIGHT

Découvrir la Thaïlande, c’est faire la rencontre d’un peuple fascinant, passé maître dans l’art de concilier les contraires (enfin ce qui nous apparaît comme tel). Pudique et libertin, zen et hystérique, mystique et matérialiste, bouddhique et fripon…

Découvrir la Thaïlande, c’est s’abandonner avec délice à une culture du service ultime, où le moindre de vos désirs est exaucé dans la minute. Avec grâce et en souriant. Après la France, le choc est tel qu’on ne compte plus les cas de rapatriement. Il y a les massages bien sûr, inégalables et addictifs, qui vous laissent dans un état d’ataraxie proche de l’effet d’un bang au petit matin ou de la lecture intensive d’un très bon Sulitzer. Ici à Technikart on conseille d’en faire minimum deux par jour. Et puis il y a la bouffe thaï. L’autre mamelle de cette vache à plaisir qu’est le royaume de Siam. Fine à damner une Petite sœur des pauvres. Quelques valeurs sûres ? Le Thon Krueng, ou le Baan Khanitha, véritables tueries. Le Cabbages and Condoms, un lieu plutôt étonnant, tambouille irréprochable et déco d’un goût certain : des statues faites entièrement en capotes (une partie des bénéfices est reversé à la lutte contre le sida). Le Thip Samai enfin, connu à juste titre pour servir le meilleur pad thaï de Bangkok.

Yummy : chez Thip Samai, on se régale d’un des meilleurs pad thaï de la ville

Mais trêve d’incitations au pêché. Des temples grandioses et des palais délirants en veux-tu en voilà (Wat Pho, Wat Arun…) méritent également l’attention. Un quartier chinois plus mystérieux, grouillant et labyrinthique qu’en Chine. Un des marchés les plus vastes et fascinants d’Asie (Chatuchak). Sans oublier d’innombrables possibilités de mini-croisières sur le mythique Chao Phraya, à la rencontre du Bangkok le plus authentique.

Red Bangkok

Côté sorties, Bangkok se pose également là. Murray Head l’avait bien dit, « Une nuit à Bangkok et le monde t’appartient ». On ne dira pas le contraire, Joe. Puisqu’il faut faire un choix dans l’immensité de l’offre, on vous conseille très fort Sukhumvit Soi 11, une rue bordée par des dizaines de mini-vans reconvertis en bars ambulant, à la déco bien folle, et qui servent des super cocktails à des prix ras-le-bonbon. Le lieu idéal pour se remettre les pendules à l’heure avant de rallier l’un des nombreux clubs situés à deux pas et qui figurent parmi les meilleurs de la ville : Levels, Nest et Qbar notamment. Ne pas rater non plus le Maggie Choo’s, une ancienne banque transformée en cabaret souterrain, musique jazzy et ambiance Shangaï des années 30. Pour une alternative moins touriste/expat, plus purement thaï, direction l’énorme complex RCA et son club mythique le Route66.

Bangkok by night ne dort jamais

 

Immersion dans la vie nocturne thaïlandaise, notre travel-guide trinque entre deux visites de temple.

Où dormir ?
Le Peninsula Bangkok
Situé sur les rives du fleuve Chao Phraya, près des temples les plus réputés, le Peninsula est un must absolu. La vue époustouflante sur le fleuve et sur la skyline de la rive opposée, que toutes les chambres possèdent, permet de contempler le fascinant va-et-vient des bateaux, à la forme gracieuse et effilée. Tout respire un luxe discret et enveloppant, de la sublime piscine de 88 mètres de long à l’immense spa en passant par le très réputé restaurant cantonais. L’hôtel propose de nombreuses activités comme des cours de boxe thaï, une initiation à la cuisine locale… ainsi que des croisières de prestige sur le fleuve à la découverte d’un Bangkok traditionnel et préservé.
Chambre double à partir de 230 euros par nuit. www.peninsula.com

Les hôtels Secret Retreats
Pour une alternative beaucoup plus intimiste, optez pour l’un des trois hôtels de Secret Retreats, un réseau d’adresses de charme confidentielles présent dans de nombreux pays d’Asie. Les membres du réseau, des hôteliers indépendant liés par un même goût de l’art de vivre et du raffinement, partagent en outre des valeurs communes de respect de l’environnement, des cultures et des populations locales. Coup de cœur pour le Chakrabongse, un ensemble de 5 villas magnifiquement décorées sises dans un jardin regorgeant d’orchidées et pour le Maduzi, un havre zen en plein cœur de Sukhumvit, la partie la plus turbulente de la
ville.
Chambre double à partir de 105 euros par nuit. www.secret-retreats.com

Y aller :
Avec Thai Airways
Vols quotidiens au départ de Roissy CDG. Tarif minimum A/R : 836 € TTC environ.
Tél : 
0155688070 • www.thaiairways.fr

TEXTE ET PHOTOS SEBASTIEN BARDOS




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre