Technikart

David Chase: «L’atmosphère du New Jersey est étrange»

 

David Chase se confie longuement dans «Technikart». Il y parle des «Soprano», de son film «Not Fade Away», de Gandolfini, de la pop culture. Et du New Jersey, of course. Extrait.

«Pour un endroit aussi petit, c'est vrai qu'il se dégage du New Jersey une atmosphère assez dingue, une étrangeté. Cela vient peut-être de sa combinaison très particulière entre nature sauvage et urbanisation. Là où j'ai grandi, on est à quoi, vingt-cinq kilomètres de New York tout au plus ? Très très près, en tout cas. Si tu montes sur la plus haute colline du coin, tu vois New York la nuit. Il y a encore partout ces espèces de territoires presque vierges avec des rivières, de la forêt... Il y a quelques jours, on a encore trouvé un ours dans un arbre sur une place à Montclair, à même pas vingt kilomètres de Manhattan. Un bon gros ours adulte d'un an. Il y a cette idée de la « frontière ». Tu as New York. Puis l'Hudson river. Et tout ce qui est à l'ouest de l'Hudson eh bien c'est... c'est l'ouest, justement. L'ouest des cow-boys et des Indiens. D'ailleurs, c'est là que beaucoup des premiers westerns ont été tournés. The Great Train Robbery a été tourné dans les forêts du New Jersey.»
Entretien Léo Haddad