Technikart

Garorock: Marmande en ébullition

Garorock est le festival qui agite les eaux de la Garonne et des festivaliers depuis seize ans. Ludovic Larbodie, son directeur-fondateur, ouvre le livre-souvenir.

L'audience de Garorock a quasiment été multipliée par vingt en quinze ans. Comment évite-t-on une crise de croissance face à ce phénomène ?
Nous avons adapté les moyens au fur et à mesure des années puis, pour développer le festival, nous avons carrément changé de site et de date en 2012. Le plus important, c'est de garder notre ligne de conduite artistique sans tomber dans la facilité: rechercher l'exigence tout en mettant en avant des artistes découverte et régionaux de qualité, et une cohérence artistique sur les têtes d'affiches correspondant à notre couleur, c'est-à-dire pop, rock, électro et hip hop.

Quel est votre plus grand souvenir depuis 1997 et quel sera, pensez-vous, celui du Garorock de cette année ?
Le plus grand moment de Garorock est sans aucun doute la venue de Public Enemy et de Deftones en 2007. Pour cette année, mon plus beau souvenir sera la confirmation par les artistes et les festivaliers que la plaine de la Filhole est l'un des plus beaux sites de festivals en France. Artistiquement, j'ai hâte de voir Die Antwoord sur scène.

C'est quoi cet animal bizarre sur l'affiche ?
Nous souhaitions un personnage qui représente l'esprit de notre festival: sauvage, mystérieux, insaisissable mais aussi attachant.
Du 28 au 30 juin. Plaine de la Filhole. 47200 Marmande.
http://www.garorock.com